À 11 ans, Yusuf Shah a un QI de 162

Par Brandy MAMBOUNDOU / 22 nov 2022 / 0 commentaire(s)

 

La célèbre citation : « Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre d’années » aurait certainement été écrite pour décrire le jeune garçon Britannique de 11 ans Yusuf Shah, qui avec son QI de 162 dépassent les célèbres physiciens Albert Einstein et Stephen Hawking. Un nouveau génie dont le site www.ouest-france.fr a consacré un article le mercredi 16 novembre dernier.

À Leeds au Royaume-Uni, le jeune Britannique Yusuf Shah, 11 ans, a récemment passé un test de quotient intellectuel (QI). Et le résultat est impressionnant ! Avec un QI de 162, le score le plus élevé possible, pour une personne de moins de 18 ans, le garçon surpasse deux des plus grands génies du XXe siècle : le physicien américain Albert Einstein et l’astrophysicien britannique Stephen Hawking « dont le QI était de 160 », rappelle le quotidien d’outre-Manche The Independent, le 14 novembre 2022.

C’est à cause de ses camarades de classe que Yusuf Shah a décidé de passer les tests pour savoir quel était son QI. « Tout le monde à l’école pense que je suis très intelligent et j’ai toujours voulu savoir si je faisais partie des 2 % des personnes qui ont ce résultat quand elles passent le test », a déclaré le garçon au journal britannique Metro. Depuis que son score de 162 a été révélé, Yusuf Shah a déjà reçu une invitation à rejoindre Mensa, le club des gens les plus intelligents de la planète.

Le jeune surdoué dit vouloir étudier les mathématiques à Cambridge ou Oxford, les deux universités les plus prestigieuses du pays. Il se dit également passionné par tout ce qui peut stimuler son cerveau. Sur son temps libre, ce crack des maths aime faire des sudokus et résoudre des Rubik’s Cubes de toutes les formes : cubiques, pyramidales ou même à cinq faces !

Avec 162 de QI, Yusuf fait bien évidemment la fierté de sa famille, à commencer par sa mère Sana : « J’étais tellement fière ! Il est la première personne de la famille à passer le test Mensa. En fait, sur le moment, j’étais aussi un peu inquiète. Il est allé dans une salle pleine d’autres enfants pour passer ces tests, explique-t-elle. On se disait qu’il pourrait être intimidé par les adultes à ce centre. Mais il s’en est sorti brillamment. Je lui dis toujours : « Ton père est toujours plus intelligent que toi. Même si tu as du talent, tu ne dois pas ménager ta peine, il faut travailler. »

Son petit frère Khalid, âgé de 8 ans, pourrait aussi suivre le même chemin et attend avec impatience de passer son test de QI. Une famille de génies qui viendra certainement accomplir des exploits.

Dess Bombe

Article du 22 novembre 2022 - 1:53pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !