Affaire Guelor Kanga: La CAF éconduit la Fecofa .

Par Nicolas NDONG ESSONO / 26 mai 2021 / 0 commentaire(s)
Les Panthères iront bel et bien disputer la CAN au Cameroun en janvier 2022.

La Confédération africaine de football (CAF) a rejeté la plainte de la Fédération congolaise de football (Fecofa) contre la Fédération gabonaise de football (Fegafoot) dans l’affaire Guelor Kanga. L’instance continentale a rendu publique sa décision ce 26 mai dans un communiqué.

La Fecofa a été déboutée par manque de preuves. Elle accusait la Fegafoot de faire évoluer dans les Panthères, l’équipe nationale du Gabon, un joueur, Guelor Kanga, qui, selon elle, avait déjà défendu les couleurs de la République démocratique du Congo (RDC). C'est donc une nouvelle victoire du Gabon sur la RDC, après celle des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

C’est un soulagement pour la Fegafoot et le public gabonais. Sauf spectaculaire retournement de situation, la Fecofa ayant trois jours pour faire appel de la décision de la CAF, les Panthères vont bel et bien disputer la CAN en janvier 2022 au Cameroun. L’objectif de la Fecofa était d’obtenir la disqualification du Gabon.

La CAF a rendu sa décision après deux réunions, le 9 et le 24 mai. « Au demeurant, après avoir examiné tous ces éléments, le jury disciplinaire estime que les prétentions de la Fecofa ainsi que les éléments présentés par cette dernière n'ont pas été probants et suffisants pour établir la matérialité d'une falsification de l'identité du joueur de la part de la Fegafoot. En outre, le jury disciplinaire n'a pu constater aucune irrégularité du joueur en question, ni de son enregistrement au sein de la CAF », peut-on lire dans le communiqué.

Comme on dit couramment dans les milieux sportifs, désormais « balle à terre ».

 

Brandy MAMBOUNDOU

Article du 26 mai 2021 - 5:30pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !