BEAC : Repaire des recrutements familiaux frauduleux

Par Nicolas NDONG ESSONO / 03 aoû 2022 / 0 commentaire(s)
La BEAC lance une nouvelle campagne de recrutement des agents d’encadrement supérieur pour renforcer son capital humain et soutenir le développement de ces activités de banque centrale.

Suite à la mise en œuvre de plusieurs réformes monétaires dont la restructuration du système de paiement et de règlement mais également l’adoption de la nouvelle réglementation des changes, la Banque des Etats de l’Afrique centrale se devait de renforcer ses effectifs.

C’est dans cette optique que la BEAC a lancé une nouvelle campagne de recrutement des agents d’encadrement supérieur par voie de concours pour renforcer son capital humain et soutenir le développement de ces activités de banque centrale.

A I ‘issue des épreuves écrites, orales et des tests psychotechniques qui se tenaient exclusivement au Siège situé à Yaoundé et au Bureau de la BEAC à paris, la liste des personnes recrutées a été arrêtée par l’Institution d’émission.

Sachant que la corruption gangrène la plupart des institutions financières d’Afrique centrale, il a été prouvé que le processus de recrutement à la BEAC a été entaché de fraude ; de concussion et d’abus de confiance orchestré par des dirigeants de la Banque centrale de la zone CEMAC.

Plus précisément, il ressort, à tort ou à raison que treize (13) potentielles nouvelles recrues seraient des parents et amis de Abbas Mahamat Tolli, l’actuel gouverneur de la BEAC. Ici et là, il se susurre qu’il y aurait un beau-fils, des cousins germains, des oncles et des amis d’enfance du Gouverneur actuel de la BEAC.

Question : Ce forfait aurait-il été commis en bande organisée impliquant également l’actuel Vice-gouverneur et le secrétaire général de la BEAC qui aurait également placé des proches dans la liste des agents fraîchement recrutés à hussarde ?Approchés par Gabonclic.info, les entourages des personnalités soupçonnées dans cette grave affaire n’ont pas souhaité réagir.

Dans tous les cas, les infractions commises dans le cadre de ces recrutements frauduleux seraient le fait de représentants de l’autorité exécutif de la BEAC qui doivent être démis de leur fonction pour leur manque d’intégrité car une banque centrale ne peut pas être dirigée par des personnes à moralité douteuse.

Dess Bombe

 

 

Article du 3 août 2022 - 7:27pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !