Bouenguidi sport (ligue africaine des champions) et Mangasport (coupe de la CAF) : l’impossible miracle !

Par Brandy MAMBOUNDOU / 20 sep 2021 / 0 commentaire(s)
Bouengui Sport éliminée.

Nommées pour aller représenter le Gabon dans ces compétitions africaines de Football, les deux formations ont sombré avec armes et bagages. Démontrant ainsi l’évidence selon laquelle rien de bon et de meilleur ne s’obtient sans préalablement une organisation cohérente.

On peut tricher avec les chiffres, se gargariser d’avoir construit les plus beaux stades du monde, brandir les sommes astronomiques investies dans la professionnalisation du Football…mais jamais, jamais, il serait illusoire d’obtenir de bons résultats en Football sans une bonne organisation. Bouenguidi sport et Mangasport viennent d’en faire l’amère expérience.

 

Mangasport, ici, l'équipe de 2018, n'a jamais trouvé le bon tempo pour remporter une compétition africaine.

Nommés pour représenter notre pays en ligue africaine des champions, pour le premier et en coupe de la CAF, pour le second, ces deux clubs ont mordu la poussière ce week-end pour le compte des rencontres retours de ces compétitions. Après deux matchs vierges à l’aller comme au retour, Mangasport a été écartée aux tirs au but par Orapa United FC au Botswana. Quant à Bouenguidi sport, après un match nul de 1 but partout à l’aller à Libreville, les Gabonais ont bu le calice jusqu'à la lie face à Maniema FC, à Kindu (RD Congo), en s’inclinant par 2 buts à zéro.

Les deux équipes sont donc out. Dès lors vient le moment de tirer les enseignements. Arrêté à la 7ème journée depuis mars 2020, pour cause de Covid 19, le championnat national de Football n’a toujours pas démarré et, au regard du regain des contaminations de cette pandémie dans notre pays, il serait illusoire de croire que les choses reviendront à la normale sous peu. Les équipes engagées en compétions africaines ont donc manqué de rythme. En conséquence, l’échec était donc prévisible.

Au-delà de cette explication, le management de Franck Nguema à la tête du ministère des Sports a montré ses limites. Ce domaine est réellement dépourvu d’une vision claire, d’un cap précis et les résultats en dents de scie des Panthères masquent un chaos de la vitalité, pour le prendre que cet exemple-là, de cette discipline dans notre pays ; alors même qu’ailleurs les compétitions collectives ont repris.

La Covid 19 est là et les gouvernants doivent trouver des mécanismes pour amener les populations à vivre normalement avec tout en continuant à pratiquer les sports collectifs. Sinon, des générations entières de Gabonais seront sacrifiées.

Brandy MAMBOUNDOU

 

Article du 20 septembre 2021 - 12:02pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !