Covid 19 : La vaccination s’étend à tout le Gabon.

Par Dess BOMBE / 19 mai 2021 / 0 commentaire(s)
Le ministre de la Santé, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, procède actuellement au lancement de la campagne de vaccination en province.

Après la réception de 300 000 doses supplémentaires du vaccin chinois Sinopharm, qui se sont ajoutées aux 100 000 premières doses, il était plus que temps d’ouvrir la vaccination à toutes les neuf provinces du Gabon. A cet effet, le ministre de la Santé, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, sillonne le pays pour lancer la campagne de vaccination.

Jusque-là, la vaccination se limitait aux trois provinces les plus peuplées, l’Estuaire, l’Ogooué-Maritime et le Haut-Ogooué. En huit semaines, un peu plus de 10 000 personnes ont été vaccinées. Ce 17 mai, le ministre de la Santé était à Koula-Moutou, dans l’Ogooué-Lolo, et à Tchibanga, dans la Nyanga. Le lendemain, il s’est rendu à Mouila, le chef-lieu de la Ngounié.

Selon son chronogramme, le ministre poursuit la tournée des capitales provinciales ce 20 mai par Lambaréné (Moyen-Ogooué), après un intermède d’une journée, afin de procéder au lancement de la médecine itinérante à Ngomo, une localité du Moyen-Ogooué, dans le département de l’Ogooué et des Lacs, dans le cadre du Plan d’accélération et de transformation (PAT). Le 21 mai, le Dr Obiang Ndong ira à Makokou, le chef-lieu de l’Ogooué-Ivindo, et bouclera son périple le lendemain à Oyem, dans le Woleu-Ntem.

L’extension de la vaccination à tout le pays est de nature à accélérer la tendance baissière des contaminations à la Covid 19. Contrairement au mois de mars dernier, où l’on a enregistré le plus de cas de contamination et de décès, ce mois de mai semble être le bout du tunnel de la seconde vague du coronavirus.

Les dernières informations du Comité de pilotage de la riposte et de la lutte contre le coronavirus (Copil) font état d’une « situation épidémiologique quelque peu stable et rassurante ». Sur 4 442 prélèvements effectués, seulement 65 nouveaux cas. Malgré cette amélioration, les autorités sanitaires entendent maintenir l’état d’urgence, pour « juguler l’évolution de la pandémie », soutient Guy Patrick Obiang Ndong.

Au total, depuis le début de la pandémie, en mars 2020, sur 767 445 prélèvements, le Copil compte 23 799 personnes testées positives dont 3 277 cas actifs pour 20 379 guérisons et 143 décès.

 

 

Dess BOMBE

 

Article du 19 mai 2021 - 9:04am

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !