Covid-19 : tests négatifs, poumons rongés par le Covid-19

Par Vichanie MAMBOUNDOU / 19 mar 2021 / 0 commentaire(s)
le ministre de la santé Guy Patrick Obiang

La rumeur enfle. Les tests Covid-19 ne suffiraient plus à détecter le virus. Plusieurs témoins racontent que c’est plutôt au scanner que ça se voit désormais !

Nul ne sait si le Comité de pilotage (Copil) du plan de veille et de riposte contre l’épidémie de coronavirus de Patrick Obiang Ndong, Romain Tchoua et, accessoirement, Rose Christiane Ossouka Raponda, est informé de la funeste nouvelle.

Au constat de quelques rumeurs et expériences, de nombreux patients racontent que les tests de dépistage du Sars-CoV-2, par prélèvement oro/nasopharyngé, ne donnent pas de résultats rassurants. Un patient atteint de Covid-19 raconte : « J’ai fait les tests PCR parce que je ne me sentais pas bien. Je toussais un peu, un peu de fatigue, une petite fièvre. Et, par prudence, je me suis dit que je devais tirer ça au clair. J’ai fait le test et il s’est révélé négatif. J’en ai été heureux, sauf que je me sentais toujours mal. Un ami ayant vécu la même expérience m’a conseillé de faire un scanner des poumons. Ce que j’ai fait le lendemain. Le résultat a été catastrophique. Mon poumon était atteint à 50 %. Preuve que j’avais le Covid-19. Et me voici mis sous traitement.

En une semaine environ, j’ai retrouvé ma belle humeur et ma bonne santé, plus d’étouffement. » Courant mai 2020, Romain Tchoua, le coordinateur du comité technique du Copil, avait pourtant assuré que les tests étaient fiables, et que la rumeur de leur contamination initiale était sans fondement. Aujourd’hui, le problème n’est pas de savoir si les tests sont contaminés, mais plutôt s’ils sont vraiment efficaces et, donc, détectent effectivement la maladie.

Si les tests PCR ne détectent pas toujours le Covid-19, alors là, il y a problème. Les patients qui souffrent d’étouffements devraient donc passer leurs poumons au scanner. Et le Copil prendre en considération cette rumeur qui, cette fois-ci, semble fondée, au regard des témoignages. En rappel, le Gabon comptait 101 décès, 27 réanimations et 90 hospitalisations à la date du 15 mars 2021. Malgré le confinement, la maladie semble progresser sans rencontrer de barrières. Et en dépit de cette réalité, Guy Patrick Obiang et son Copil sont toujours crédités d’un important capital confiance au Gabon. Ainsi va le pays…

 

Vichanie MAMBOUNDOU

Article du 19 mars 2021 - 9:12pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !