Election démocratique à l’Union nationale : Alfred Nguia Banda sous le charme

Par Brandy MAMBOUNDOU / 16 nov 2021 / 0 commentaire(s)
Alfred Nguia Banda, exilé gabonais en France.

L’exilé politique en France s’est confié à notre Rédaction pour féliciter, à la fois, Zacharie Myboto (le président sortant), Paulette Missambo (pour sa victoire) et Paul Marie Gondjout (pour son esprit fair-play). Tout en invitant les partisans du changement à une large concertation dans les tout prochains mois, à Montpellier.

Depuis samedi dernier, un concert de klaxon salue le déroulement de l’élection à la tête de l’Union nationale, un parti de l’opposition radicale. Parmi tant d’autres compatriotes, Alfred Nguia Banda a fait entendre sa voix. Dans un bref entretien accordé à la Rédaction de Gabonclic.info, cet exilé politique – victime de la violence du système Bongo-PDG en septembre 2016 – lance : « comme tous les Gabonais, je viens de prendre connaissance des résultats des élections des futurs dirigeants de l'Union nationale. Aussi je tiens à féliciter le président sortant Zacharie Myboto qui a organisé dans la sérénité le congrès de la relève. J'adresse également mes très sincères félicitations à Madame Paulette Missambo qui, malgré le deuil qui la frappe, a fait preuve de courage et de ténacité pour continuer la campagne. Enfin, mes félicitations à Paul Marie Gondjout dont le score a été très honorable et qui, reconnaissant sa défaite, a présenté ses félicitations à l'équipe gagnante. C’est bien ça l'élégance démocratique ». Et de poursuivre : « L’écroulement et l'implosion de la maison Union nationale, prophétisés par les ennemis de la Démocratie, n'ont pas eu lieu ».

Pour cet originaire du Haut-Ogooué et l’un des militants assidus de l’alternance au sommet de l’Etat, tout en masquant difficilement sa joie, L'horizon politique des oppositions s’éclaircit davantage après ce congrès. « L'Union sacrée, dit-il avec conviction, en vue des prochaines joutes électorales, devient un impératif auquel tous les acteurs politiques des oppositions devront en faire leur priorité majeure. Notre responsabilité à tous est de préparer ensemble les conditions et les codes de cette Union sacrée. Les victoires électorales sont toujours et resteront toujours à notre portée si nous sommes davantage soudés ».

Probablement convaincu des difficultés actuelles des Gabonais, Alfred Nguia Banda prophétise : « l’alternance est là, un véritable raz-de-marée électoral s'annonce encore et personne, oui personne ne pourra plus s'aventurer à des tripatouillages abjects et à des hold-up infâmes qui créent des fractures et des antagonismes insensés pour notre vivre ensemble ».

C’est pourquoi, au regard de cet objectif à atteindre, l’ancien directeur général de la Marine Marchande, sous le règne d’Omar Bongo Ondimba, lance un appel « à tous les acteurs politiques des oppositions, nous initions, une rencontre à Montpellier dans les tout prochains mois. Les invitations seront envoyées, dans des délais raisonnables, à tous les opposants par voie épistolaire ».

Et de conclure, avec une pointe d’espoir, « La réussite d'une politique, c'est l'acteur politique qui la prépare et l'échec d'une politique, c'est également l'acteur politique lui-même qui le prépare. Alors préparons la réussite politique ensemble ».

Comme quoi, avec le déroulement de l’élection à l’Union nationale, les Gabonais sont capables de démocratie. Enfin, c’est possible !

Elzo MVOULA

Article du 16 novembre 2021 - 2:06pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !