Gabon : Bilie By Nze tente de calmer le feu à la SEEG

Par Brandy MAMBOUNDOU / 21 sep 2022 / 0 commentaire(s)
Le gouvernement avait pris la décision de se séparer des activités dans ladite société en matière de distribution d’eau et d’électricité au Gabon.

 

Le mardi 20 septembre dernier, le ministre d’État, ministre de l’eau et de l’énergie, Alain Claude Bilie By Nze, a devisé avec les partenaires sociaux de cette entreprise.

Depuis quelque temps, les employés de la Société d’énergie et d’eau du Gabon ne voyaient pas clair dans la loi adoptée lors du dernier conseil des ministres en début de ce mois. Ils envisageaient d’ailleurs d’organiser une assemblée générale pour pousser la tutelle à donner des explications à ce sujet. Chose qui a été rendu possible après la rencontre qui s’est tenue entre les partenaires sociaux (SYNTEE, SYTSEEG, SYPEG) et le ministère concerné.

Durant cette réunion, Alain Claude Bilie By Nze a fait savoir que cette volonté émanait des plus hautes autorités et du partenariat entre le Gabon et d’autres organismes de fournir de l’eau potable à l’ensemble des populations. « Cette nouvelle convention prévoit la séparation comptable des activités d’énergie et d’eau, déjà effective, de même qu'elle indique deux règlements de service distincts appliqués chacun à un secteur spécifique. C’est cette même séparation de fonds qui a conduit à l’adoption de deux projets portant réglementation des secteurs tout aussi spécifiques que sont l’eau et l'électricité », peut-on lire dans le communiqué de presse.

Aussi, il faut souligner qu’il ne s’agit pas d’un nouvel élément, puisque du reste, le secteur a vu l’arrivée de nouveaux acteurs dont la Société de Patrimoine pour ne prendre que cet exemple. En définitive, les projets de lois adoptés par le gouvernement ne viseraient pas à remettre en cause la convention de concession signée avec la SEEG, ni à remettre en cause les grands équilibres du secteur. Pour rappel, le 1er septembre 2022, lors du dernier conseil des ministres, le gouvernement avait pris la décision d’opter à une séparation des activités dans ladite société en matière de distribution d’eau et d’électricité au Gabon. L’objectif est de permettre à d’autres entreprises de s’y installer surtout.

Dess Bombe

Article du 21 septembre 2022 - 1:05pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !