Gabon - Commonwealth : Maganga Moussavou « nous nous sommes trompés »

Par Brandy MAMBOUNDOU / 02 juil 2022 / 0 commentaire(s)
Pierre-Claver Maganga Moussavou, président du PSD, allié cironstanciel d'Omar Bongo et d'Ali Bongo.

Le jeudi 30 juin 2022, Pierre Claver Maganga Moussavou, président du PSD et allié de circonstance du pouvoir de Libreville, a réuni la presse nationale et internationale pour parler d’actualité. Sans langue de bois, il a dit que le Commonwealth ne sauvera pas le Gabon de ses turpitudes.  

Lors de sa conférence de presse, le 30 juin dernier au siège du Parti social démocrate (PSD), Pierre-Claver Maganga Moussavou, par ailleurs ancien vice-président de la République d’Ali Bongo Ondimba, a émis toutes ses réserves à propos de l’adhésion du Gabon au Commonwealth. Précipitation ou vitesse ? s’est-il s’est-il interrogé. Pour lui, le pays serait encore loin en matière de démocratie : « Au Ghana par exemple, le président de la République est élu pour quatre ans renouvelable une fois. Ça fait huit (8) ans, équivalent d’un mandat au Gabon. Est-ce que notre président va s’en inspirer pour fonder ou féconder la démocratie dans notre pays ? Donc il faut reconnaître que nous nous sommes trompés, et ce n’est pas cette fuite en avant qui va nous permettre d’en sortir. Il faut que nous soyons résolus à comprendre que ce pays n’appartient pas à nous, dirigeants ; il appartient à tous les Gabonais. Donc, il faut le gérer avec parcimonie, avec respect pour ceux qui nous apportent leur confiance », a-t-il dénoncé

Mieux, pour l’ancien ministre d’Omar Bongo, cette entrée « précipitée » apparaît comme une « fuite en avant ». Car les problèmes du peuple gabonais sont liés à la « mal gouvernance ». Fort de ce qui précède, il a invité par la même occasion, l’Exécutif gabonais à élargir sa réflexion. Il ne faut pas penser qu’en adhérant au Commonwealth « et en se mettant sous l’ombrage du prince de Galles, que cela va nous protéger de nos turpitudes », a conclu le candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2023.

Brandy MAMBOUNDOU

 

Article du 2 juillet 2022 - 12:48pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !