Gabon : élections du nouveau bureau du CGE et déjà des grincements de dents

Par Brandy MAMBOUNDOU / 21 jan 2023 / 0 commentaire(s)
REAGIR appelle à la vigilance.

Le parti de l'opposition Réagir, dans un communiqué de presse parvenu à la rédaction de Gabonclic.info en date du 21 janvier 2023 appelle les partis politiques de l'opposition à rester concentrés sur les objectifs fixés notamment au sujet du renouvellement du bureau du Centre Gabonais des élections (CGE).

Opposant du pouvoir ? Ou opposant contre le pouvoir ? Depuis l'invite lancée par Lambert Noël Matha, ministre de l'intérieur, en ce qui concerne le renouvellement du bureau du CGE et après avoir reçu la subvention allouée aux partis politiques dernièrement, le pouvoir semble connaître la faiblesse des « opposants » frustrés et celles opposées par des idéologies. C'est en tout cas l'analyse qui se dégage lorsque l'on parcourt la toute dernière communication du parti Réagir.

En effet, d'après Francky Meba Ondo, porte-parole de cette formation politique, il y a déjà des tensions et incompréhensions dans l'air au sein de la classe politique. C'est pourquoi, il appelle l'Union nationale, que dirige Paulette Missambo et la PG 41 dont le leader est Louis Gaston Mayila, à prendre de la hauteur et ne pas détruire le travail déjà abattu par l'opposition en mettant en place la plateforme « Alternance 2023 ».

Au passage, il n'a pas manqué de rappeler à ces deux forces de l'opposition que le mal du Gabon serait « la mal gouvernance » du parti démocratique Gabonais (PDG), qui jusqu'ici, gère le pays sans partage. Au regard de ce qui précède, on se demande simplement si la plateforme de l'opposition va tenir sincèrement dans le temps. Pas très sûr.

Elzo Mvoula

Article du 21 janvier 2023 - 8:48pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !