Gabon : Emmanuel Ndzoma pourrait rester en détention préventive pour trois mois

Par Brandy MAMBOUNDOU / 08 sep 2022 / 0 commentaire(s)
Environ 90 jours en détention préventive à la DGDI pour Ndzoma.

Le « prophète » Emmanuel Ndzoma de l’église la Synagogue du Gabon est en garde-à-vue depuis près d’une semaine à la Direction générale de la documentation et de l’immigration (DGDI). Il est accusé de manipulation et pourrait y rester pendant trois mois en détention préventive.

Me Jean-Paul Moumbembe, qui a été choisi pour défendre Emmanuel Ndzoma, s’est rendu à la DGDI pour prendre la température de son client. Selon les informations de SOS prisonniers Gabon, l’homme d’Église se porte bien, mais ne comprend toujours pas pourquoi il a été arrêté. « Ils n’ont subi aucun mauvais traitement dégradant depuis qu’ils sont à la DGDI. Certains membres de leurs familles les visitent en leur apportant à manger et à boire. » a signalé l’avocat Moumbembe qui défend également la femme dont Emmanuel Ndzoma dit avoir mis un bébé de trois dans le ventre.

Dans le cas d’espèce, les clients de l’avocat peuvent être retenus pendant plus de 90 jours à la DGDI suivant la loi spéciale en vigueur dans le cadre des activités de la DGDI et qui déroge au code de procédure pénale.

Brandy Mamboundou

Article du 8 septembre 2022 - 10:24am

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !