Gabon : Jean Remy Yama sonne le réveil des esprits endormis et appelle au rassemblement des leaders syndicaux pour sauver le Gabon !  

Par Brandy MAMBOUNDOU / 23 nov 2021 / 0 commentaire(s)
Jean Remy Yama, président de Dynamique unitaire.

Dans une lettre à couper le souffle, et parvenue à notre rédaction - dont nous publions in extenso le contenu pour permettre à tout le monde d’avoir le même niveau de compréhension de son message - le président en exercice de Dynamique unitaire appelle ses pairs à un sursaut…patriotique pour ne pas dire…syndical pour mettre fin à la sinistrose ambiante et vivre les jours heureux pour chacun et pour tous les Gabonais. Lecture !

« Lettre de Jean Remy Yama, Président de Dynamique Unitaire aux leaders des Organisations Syndicales

Camarades présidents, Camarades secrétaires généraux,

Camarades syndiqués, Mesdames, Messieurs

J’ai lancé un appel général à l’unité et au dialogue de tous les acteurs nationaux pour reconstruire les fonds baptismaux de notre pays face à la descente aux enfers que nous pouvons tous constater. Je ne peux pas faire un tel appel sans d’abord parler de l’unité des responsables de nos différentes maisons syndicales, de la reprise d’un dialogue quels que soient nos différends parce qu’il y en aura toujours. Une fracture s’est installée entre nous. Le mal de la grande maison syndicale est la classification qui existe dans notre vocabulaire en parlant de syndicats jaunes, syndicats corrompus, etc… Certaines organisations se sont érigées en donneuses de leçons. Cela a probablement créé des frustrations chez d’autres. Dynamique Unitaire a appartenu et appartient à cette catégorie des donneuses de leçons, car tant qu’il y aura des corrupteurs il y aura toujours des corrompus.

L’Homme étant perfectible, Dynamique Unitaire croit profondément à l’introspection réparatrice et au changement visible en tout temps au profit de la défense des valeurs communes, des valeurs humanistes et républicaines. Dans cette perspective, l’altérité peut amener vers le progrès. C’est pourquoi, Dynamique Unitaire s’excuse auprès de tous les leaders qui se sont sentis blessés par ses propos de donneuse de leçons. La force de ceux qui profitent de notre division, c’est l’argent, l’achat des consciences. Comme des serpents sans être des serpents débarrassons-nous de notre ancienne peau. Nous avons été ensemble à un moment de notre vie syndicale, c’est dire que nous pouvons nous remettre encore ensemble.

Mettons de côté notre passé et devenons des nouvelles personnes, des nouveaux leaders. Ne regardons plus derrière. Je m’engage de façon solennelle à vous considérer maintenant comme des nouvelles personnes. Je ne jugerais plus personnes sur les actions passées mais plutôt sur les actions futures. Capitalisons ce qui est bien en chacun de nous et empêchons nos côtés obscurs ou conflictuels de prendre le dessus sur nous. La lumière qui est en chacun de nous, nous unira et nous rendra plus fort tandis que l’obscurité qui est également en chacun de nous, nous divisera, nous rendra faible et nous détruira.

Je propose que le plus âgé de nous tous prenne la responsabilité de présider une importante réunion au cours de laquelle, nous fumerons le calumet de la paix et nous serons derrière lui pour organiser cette réunion. La première étape pourrait être la réunion de toutes les centrales syndicales la semaine prochaine au siège de la COSYGA. Le choix de la COSYGA pour moi se justifie, car c’est notre ancêtre syndical. Se débarrasser de notre passé consiste aussi à fréquenter les lieux que certains avaient peut-être juré de ne plus jamais mettre les pieds. Cette réunion préparera la grande rencontre avec toutes les autres organisations syndicales la semaine suivante.

Le Gouvernement par le biais de la pandémie liée au covid19 veut restreindre les libertés des citoyens que nous sommes. Une coalition de la société civile a été mise en place pour lutter contre les mesures actuelles et à venir du Gouvernement telles que :

  • Le couvre-feu en continu depuis 2 ans avec des perspectives inquiétantes ;
  • L’obligation d’un test PCR négatif et d’une autorisation pour circuler à l’intérieur du pays ;
  • L’obligation d’un test PCR payant à l’arrivée à l’aéroport et de la quarantaine pour les Gabonais ;
  • La fin de la gratuité des tests PCR à compter du 15 décembre prochain ;
  • L’obligation d’un test PCR payant ou d’une attestation de vaccination dans les lieux publics, les lieux de travail, les restaurants, les bars et snack-bars à compter du 15 décembre prochain.

Nous devons adhérer à cette coalition pour faire reculer le Gouvernement quel que soit notre statut (vacciné ou pas). Il ne s’agit pas d’un combat vacciné contre non vacciné ou d’un combat qui ne concernerait que les non vaccinés. Ce combat est pour tous les Gabonais épris de justice et de liberté.

Dispersés, nous n’y arriverons pas, mais ensemble oui, nous pouvons déplacer les montagnes et rendre ce pays meilleur pour tous et pour les travailleurs en particulier. Nous sommes comme un troupeau de buffles face à un petit groupe de lions. Si leurs rugissements nous font peur et si nous fuyons, ils attaqueront les plus faibles parmi nous. Mais si nous ne fuyons pas et si nous allons en groupe vers eux, ils vont fuir et comme l’objectif du buffle n’est pas de manger le lion, notre objectif est de les amener à renoncer aux projets funestes qu’ils ont pour nous.

Camarades présidents, Camarades secrétaires généraux,

Camarades syndiqués, Mesdames, Messieurs

Léon Mebiame disait « dans les temps avenir, il y aura une véritable ligne de fracture entre les faux qui deviendront de plus en plus faux et les vrais qui deviendront de plus en plus vrais ». Je n’ai pas oublié cette citation. Nous sommes à la croisée de chemins, choisissons notre route, choisissons-la, ensemble pour le bien commun !

Une fois de plus Dynamique Unitaire s’excuse auprès de toutes celles et tous ceux qui ont été offensés dans le passé par ses propos de donneuse de leçons. Il ne nous semble pas avoir cité dans nos propos les noms des organisations syndicales ou des leaders en particulier ; sinon c’est vers eux ou elles que Dynamique Unitaire, par le biais de son président, serait parti pour s’excuser.

Que DIEU nous bénisse

Que DIEU bénisse les travailleurs

Que DIEU bénisse le Gabon ! »

Brandy MAMBOUNDOU 

Article du 23 novembre 2021 - 6:01pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !