Gabon : Journées des anciens élèves du Lycée technique Omar Bongo à Libreville

Par Brandy MAMBOUNDOU / 17 oct 2022 / 0 commentaire(s)

 

En 2021, la première édition des retrouvailles des anciens élèves de cet établissement d’enseignement technique avait réuni du monde. Devant se tenir du 8 au 10 décembre 2022, la nouvelle édition propose deux sites d’organisation et une vie associative plus inclusive pour maintenir allumée la flamme d’une structure scolaire au passé reluisant.

Jocelyn Louis Ngoma, président de l’Amicale des anciens élèves du Lycée technique national Omar Bongo (LTNOB), est bien heureux de rappeler à ses amis les défis à relever pour l’organisation de la deuxième édition des « Journées Caposiennes », qui se tiennent du 08 au 10 décembre 2022. Cette année, l’événement aura lieu au LTNOB et à la Chambre de commerce de Libreville, en raison de la vétusté des infrastructures de l’établissement. L’amphithéâtre et le gymnase sont dans un piteux état, tandis que la distribution d’eau et d’électricité est problématique. Difficile, dans ces conditions, de rester fidèles à leur ancien LTNOB.

C’est donc la Chambre de commerce qui accueillera une partie des activités de l’évènement. Au menu de ces journées, des animations culturelles, une exposition d’arts plastique et photographique, une foire artisanale avec exposition de produits locaux, un Salon des entreprises créées par les anciens élèves de Capo et une conférence-débat sur le thème : « Le réseautage : la promotion d’une entreprise dans un réseau ». Il va de soi que les actuels et futurs entrepreneurs y trouveront matière à s’inspirer.

Les élèves découvriront non seulement leurs aînés et leurs activités, mais aussi des partages d’expériences et des opportunités d’emplois, étant donné que le Lycée technique national Omar Bongo et le lycée technique de Libreville délivrent des formations théoriques et professionnelles permettant aux apprenants de travailler assez rapidement suivant leurs cursus respectifs.

L’enceinte du Lycée technique héberge désormais un autre lycée technique dit de Libreville et l’Institut technologique d’Owendo (ITO). Le public auquel s’adresse l’Amicale des Caposiens est donc large. Il comprend les élèves, les étudiants et des travailleurs. Les retrouvailles s’annoncent donc belles, mais encore plus pour les perspectives. Pourvu qu’anciens et nouveaux trouvent des solutions pour réformer aussi ce lycée et le réhabiliter, au moment où tout le patrimoine scolaire en bâtiments tombe en ruine ici et là au Gabon.

Et comme il ne peut pas s’agir d’un hasard, le lycée porte le nom d’Omar Bongo… comme l’université éponyme à Libreville, qui tombe en ruine depuis plusieurs années et voit pousser sur ses flancs des écoles de management et des universités privées qui lui livrent une rude concurrence. Comme on dit prosaïquement « Honte au fils qui ne fait pas mieux que son père ». Nous y sommes !

Vichanie Mamboundou

Article du 17 octobre 2022 - 3:54pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !