Gabon : La note « Caa2 stable » de l’Agence de notation souveraine Moody’s récompense les efforts du gouvernement

Par Brandy MAMBOUNDOU / 18 juin 2024 / 0 commentaire(s)

 

Naguère noté « Caa1 négatif », les efforts du gouvernement de transition commencent à porter des fruits auprès des bailleurs internationaux. Le 14 juin 2024, l’Agence de notation souveraine Moody’s a ainsi décidé de sortir le Gabon de cette note pour valoriser les efforts entrepris par les instances gouvernementales.

Selon un communiqué de presse du ministère de l’Economie et des Participations, « Cette appréciation reflète essentiellement la correction des statistiques budgétaires entreprise par le Gouvernement de Transition dans sa volonté d’œuvrer pour plus de transparence afin de parvenir à̀ une meilleure gouvernance économique ». De son côté, l’Agence de notation Moody’s estime que « Cela reflète la correction des comptes budgétaires après que le nouveau Gouvernement de transition a découvert et intégré des dépenses extrabudgétaires non enregistrées auparavant. Ces dernières ont été financées en grande partie par des arriérés intérieurs. » 

La dette de l’Etat, souligne l’Agence de notation souveraine Moody’s, concerne les engagements de l’Etat ayant fait l’objet d’une convention de dette entre l’Etat et l’acteur concerné ainsi que les Obligations du Trésor, relèvent de la compétence de la Direction générale de la dette (DGD). « Outre cette dette publique dont la DGD assure l’administration, le champ d’analyse de Moody’s reprend les chiffres corrigés à l’issue de la mission du FMI et intègre certaines créances de l’Etat notamment la dette TVA, les instances du Trésor, les arriérés de salaires ainsi que les Bons du Trésor qui sont des engagements de trésorerie à court terme », affirme l’Agence.

Le ministère de l’Economie et des Participation note également que du 1er septembre 2023 au 30 avril 2024, les remboursements de la dette publique conventionnée ont représenté́ 798 milliards de FCFA dont 588,7 milliards de FCFA en principal et 209,3 milliards de FCFA en intérêts. Sur la même période, les tirages effectués se sont établis à 485 milliards de FCFA, soit un désendettement net de 104 milliards de FCFA au cours de cette période. 

Par cette nouvelle notation, le gouvernement gabonais tient à mener à bon terme les actions entreprises en faveur de la population. « L’un des objectifs majeurs du Gouvernement de la Transition consiste à mettre en place un cadre propice à l’amélioration de la mobilisation des recettes budgétaires, ainsi que l'efficacité de la dépense publique. Tout en continuant dans la mise en œuvre de ses actions prioritaire en faveur des populations, le Gouvernement s’emploie à œuvrer pour que les produits de la dette soient affectés aux projets y relatifs », conclut le communiqué le presse du ministère de l’Economie et des Participations.

Brandy Mamboundou

Article du 18 juin 2024 - 11:24pm
Article vu "en cours dév"

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !