Gabon : La piscine de Jean Ping des Charbonnages se vide.

Par Brandy MAMBOUNDOU / 06 aoû 2021 / 0 commentaire(s)
Féfé onanga lors de sa déclaration aujourd'hui.

La déclaration du soutien inconditionnel de Jean Ping à Port-Gentil fait froid dans le dos. Elle a la même puissance de détonation nocive que celle, quatre ans plus tôt, de René Ndemezo'o Obiang. Jean Ping ne fait plus rêver. Si on a ajoute à Féfé Onanga le silence du pasteur Ngoussi et l'abandon des supporteurs comme Georges Mpaga et Ngomo qui a créé son association, il est presque facile de dire que la stratégie de Jean Ping est un cul de sac, c'est-à-dire une impasse qui ne mène nulle part.

Ce vendredi 6 août, c'était l'heure de vérité de Féfé Onanga, soutien inconditionnel ou soutien extrémiste, c'est selon, du président de la CNR. On le savait malade depuis quelque temps. Il était aussi acculé socialement, notamment depuis l'incendie du siège du MPR à Port-Gentil. Qu'est-ce qui n'a pas marché ? Selon quelques rumeurs proches de l'homme, Jean Ping ne l'aurait pas soutenu, d'abord pour la guérison d'une maladie, mais aussi pour soigner les plaies du combat politique qu'il menait au profit du fils d'Omboué. 
Il faut cependant relativiser cette perte pour Jean Ping. Ses soutiens les plus fervents sont au bord de la piscine aux Charbonnages, mais plus encore en France où la diaspora gabonaise bat le bitume pour exiger le respect de la verité des urnes de 2016. Tant que Ping n'aura pas compté de déception de ce côté là, rien n'entamera son moral. Et ce n'est pas Massavala qui dira le contraire, lui dont le ralliement au PDG a fait peu de cas chez Jean Ping qui croit, plus que jamais, parvenir au pouvoir.

Brandy MAMBOUNDOU

Article du 6 août 2021 - 4:58pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !