Gabon : Le prisonnier Ghislain Moussavou exfiltré en diplomatie ou homonymie ?

Par Nicolas NDONG ESSONO / 08 juin 2022 / 0 commentaire(s)
Ghislain Moussavou serait peut-être un prisonnier doté d'un statut particulier.

Dans les mesures individuelles sanctionnant le Conseil des ministres de ce mardi 7 juin 2022, le porteur de ce nom a été nommé conseiller chargé de la Coopération multilatérale à l’ambassade de la République Gabonaise près la République Italienne, représentation permanente auprès de la FAO, du FIDA et du PAM.

Jusqu’au moment où nous mettons sous presse, le sujet est (encore) sur toutes les lèvres. Hier, au terme du Conseil des ministres, un nom, parmi tant d’autres, a attiré l’attention de bon nombre de Gabonais. Ecrit « Gislain » Moussavou, ce nom a poussé très vite plusieurs observateurs à faire un rapprochement avec un autre « Ghislain » Moussavou dont l’incarcération à la prison centrale de Libreville questionnait le fonctionnement actuel de la République.

Alors, la question est : « Gislain » Moussavou ou « Ghislain » Moussavou, de quel Moussavou s’agit-il ? Depuis ce matin, plusieurs sources ont été interrogées et bon nombre d’entre elles se posent la même question. Ce qui donne libre cours à plusieurs hypothèses. Pour certains, s’il s’agit du « Ghislain Moussavou », Dg des Eaux et Forêts, incarcéré dans la nuit de mardi 24 mai 2022 à la prison centrale de Libreville, pour des délits en lien avec l’exercice de ses fonctions, ce que le pouvoir protège Lee White, son patron. Pour d’autres, Ghislain Moussavou n’était donc qu’un pion au milieu d’un système mafieux en cours au ministère des Eaux et forêts. Ceci expliquant cela.

Dans tous les cas, les éclaircissements du Porte-parole du gouvernement, Alain Claude Bilié Bi Nzé, lui-même ancien prisonnier, sont attendus sur la question ! Les Gabonais retiennent leur souffle.

Dess Bombe

Article du 8 juin 2022 - 1:13pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !