Gabon : Nicole Roboty préside le conseil d’administration de la BDEAC

Par Brandy MAMBOUNDOU / 29 sep 2022 / 0 commentaire(s)
Photo de famille à l'issue du conseil d’administration.

Le Ministre de l’Économie et de la Relance, Nicole Jeanine Lydie Roboty épse Mbou, a présidé ce mardi 27 septembre 2022 à Brazzaville, le Conseil d’Administration de la Banque de Développement des États de l’Afrique Centrale (BDEAC), qui a vu la participation de tous les Administrateurs ainsi que la haute Direction de ladite institution.

Lors de son allocution d’ouverture, la présidente en exercice a souligné la nécessité pour la banque de s’arrimer aux standards internationaux afin de faire de la BDEAC une institution compétitive et solide au service du développement des économies de la sous-région. L’ordre du jour de ladite session comportait huit points, dont les plus importants concernaient : le Rapport d’Audit de césure de mandature 2017-2022, l’exécution budgétaire à fin juin 2022 et le collectif budgétaire pour cet exercice.

S’agissant du premier point, il est à noter que le rapport d’audit de la banque sur la période 2017-2022 a recommandé dix grands axes d’amélioration identifiés selon les activités principales de la banque, à savoir : La gouvernance et la Stratégie globale ; l’organisation interne et le Pilotage opérationnel de la banque ; la prise des engagements, les opérations de financement et le cycle du projet ; le dispositif de gestion des risques et la gestion du portefeuille ; la mobilisation des ressources et la gestion de la Trésorerie ; le pilotage comptable et financier ; la gestion des affaires juridiques et la sécurisation des actes ; le dispositif d’audit et de contrôle Interne ; le pilotage du système d’information ; la gestion du capital humain et des moyens généraux. Notons que ce rapport d’audit commandé par la Banque est une exigence statutaire (article 24.1 des Statuts de la BDEAC) et a pour objet de permettre au nouveau président, entré en fonction le 18 juin 2022, d’établir la situation de référence de la BDEAC et définir son plan d’actions.

Concernant le deuxième point, la situation de l’exécution du budget au cours du premier semestre de l’exercice 2022 fait ressortir un niveau de produits en deçà des objectifs et une exécution relativement satisfaisante des dépenses. En effet, au 30 juin 2022, le total des produits réalisés par la Banque est de FCFA 21 005 885 119, contre des prévisions annuelles de FCFA 52 050 337 508, soit un taux de recouvrement de 40,29 %. Les dépenses de la Banque, sur la même période, ont été exécutées à hauteur de FCFA 21 144 510 291 pour des prévisions annuelles de FCFA 48 103 887 401, soit un taux d’exécution de 43,9 %.

L’exécution des dépenses montre cependant un net contraste entre un faible taux d’exécution des dépenses en capital (1,8 %) et un léger dépassement des dépenses d’exploitation (52,7 %). Compte tenu de l’exécution au premier semestre et de la conjoncture internationale, marquée notamment par le conflit en Ukraine et ses conséquences, il est apparu nécessaire de réviser l’atterrissage en fin d’exercice. À la clôture des travaux, la présidente a exprimé aux Administrateurs sa satisfaction pour la convivialité qui a prévalu lors de ce Conseil d’Administration sous la nouvelle gouvernance d'Evou Mekou. Elle a, par ailleurs, apprécié la qualité des interventions des participants qui devraient contribuer au rayonnement de la Banque.

Brandy Mamboundou

Article du 29 septembre 2022 - 4:05pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !