Gabon : Nzegho Dieko ressuscite Richard Auguste Onouviet lors de la rentrée politique du PDG dans le Moyen-Ogooué

Par Brandy MAMBOUNDOU / 21 sep 2022 / 0 commentaire(s)
RAO est à l'écoute quotidiennement de ses compatriotes. Difficile de disparaître politiquement.

Si depuis Libreville, certains compatriotes le prenaient pour mort politiquement, l’ancien ministre des Eaux et forêts est demeuré très populaire. Tant et si bien que ceux qui ont voulu l’enterrer vivant se mordent les doigts aujourd’hui. Tant son comportement au quotidien au service de ses compatriotes parle pour lui. 

Coup de tonnerre samedi 10 septembre 2022 à Lambaréné, lors de la rentrée politique du parti au pouvoir. Steeve Nzegho Dieko, le secrétaire général de cette formation politique, qui arpente la République depuis plusieurs mois dans une campagne présidentielle qui ne dit pas son nom, a appelé publiquement à la rescousse Richard Auguste Onouviet pour retrouver les chemins de la victoire lors de la prochaine présidentielle en 2023, qui s'annonce très compliquée pour Ali Bongo, et sensible pour la paix dans la Nation. 

Après avoir reconnu les échecs de l'équipe dirigeante actuelle, composée surtout de l’inamovible Denise Mekam’ne et Madeleine Edmée Berre, toutes deux membres du gouvernement, et Joël Ogouma qui s'accroche à son petit poste insignifiant de membre du Comité permanent du bureau politique du parti des masses englué dans une guerre de leadership aux conséquences dramatiques pour sa chapelle, Steeve Nzegho Dieko a lâché la bombe. Il faut consulter Richard Auguste pour son expérience, sagesse et sa grande connaissance des hommes et du terrain politique, a-t-il lancé.

Découvrir qui était Steeve Nzegho Dieko

Consternation sur les bords de l'Ogooué et dans la salle de l'hôtel Ogooué palace, qui a refusé du monde, tant les cadres et les militants sont venus des quatre coins de la province du Moyen-Ogooué pour découvrir qui était Steeve Nzegho Dieko ; celui-là même qui a chassé Eric Dodo Bounguendza qui croyait gérer la manne de la présidentielle, qui fait saliver la République, malgré le doute qui plane sur le déroulement de cette élection. 

D'après les grandes oreilles qui ont investi de longue date la province, scrutant l'horizon chaque jour et décryptant chaque image, faits et gestes des acteurs politiques locaux, Richard Auguste Onouviet serait le mieux placé pour remettre de l'ordre dans la maison PDG dans le Moyen-Ogooué. Nzegho Dieko n'a donc fait qu’exécuter les directives de son patron, qui était à la recherche de quelqu'un pour lui permettre de sauver la face en 2023. 

Son Bulldozer s'appelle donc RAO, sorti du placard dans lequel l'avait enfermé Joël Ogouma, lui-même envoyé à l’école par Madeleine Berre, avec la complicité des Émergents.

Rao et Joël Ogouma vont s'embrasser

Et dans la ville du Grand Blanc où les politiques de la province ne dorment plus que d'un œil depuis la déclaration fracassante de Nzegho Dieko, l'heure est à toutes les interrogations et supputations. Et la question qui revient sur toutes les lèvres est de savoir si Rao et Joël Ogouma vont s'embrasser chaleureusement et faire la paix.

Le Bulletin de Renseignement que nous avons consulté est plus que révélateur des intentions du Lion d’Atongowanga. Pas de Joël Ogouma dans ses tablettes. Et dans le camp d’Ogouma, on avance que RAO n'aura non plus le sommeil tranquille si ce qui se dit se réalise.

En attendant, la route menant vers la résidence BDE RAO enregistre déjà des ombres furtives chaque nuit depuis ce samedi soir là. Les consultations ont commencé. Nzegho Dieko vient de ressusciter RAO.

Il reste à savoir si l'homme qui est taxé de comptable des défaites cuisantes d’Ali dans le Moyen Ogooué est prêt à aller…au-devant des palabres pour se faire humilier, après.

Elzo Mvoula

Article du 21 septembre 2022 - 12:50pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !