Gabon : Steeve Nzegho Dieko veut un PDG plus soudé dans la Nyanga

Par Brandy MAMBOUNDOU / 18 oct 2022 / 0 commentaire(s)
Steeve Nzegho Dieko était dans la province de la Nyanga du 07 au 10 de ce mois.

Dans le cadre de la tournée interprovinciale qu’il a initiée quelques, mois après sa nomination au poste de Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG), Steeve Nzegho Dieko a séjourné du 7 au 10 octobre dernier dans la province de la Nyanga.

Après avoir naturellement amorcé cette étape Nynoise par Tchibanga, la capitale provinciale, Steeve Nzegho Dieko s’est déporté dans différents chefs-lieux de départements de la Nyanga dont Mayumba, Mabanda et Moabi entre autres. En effet, à Tchibanga, comme partout ailleurs où il est déjà passé, le message a été essentiellement centré sur une seule chose : s’unir pour espérer offrir une victoire incontestable à Ali Bongo en 2023. Aussi a-t-il déclaré que cette victoire à venir devrait passer celle de Jean-Charles Yembit Yembit, candidat PDG aux élections législatives partielle qui s’est déroulé le 15 octobre dernier. Un appel qui semble avoir eu un écho favorable d’après les premiers résultats des partielles de cette élection.

À Moabi, après les civilités au nouveau préfet de la localité, il a été conduit au stade municipal de cette commune, où l’attendait une foule. De cette rencontre, des échanges francs et directs ont eu lieu entre le Secrétaire général et quelques militants pris au hasard dans la masse. C’est le « rendez-vous du militant ».

En réponse aux nombreuses inquiétudes formulées par les militants de Moabi, le Secrétaire général du parti au pouvoir s’est voulu un peu plus clair. « Ici à Moabi, il y a deux clans. Voulez-vous que je les cite ? Ici, vous vous battez entre vous. Certains vont jusqu’à féticher les autres. Plutôt que de soutenir les brillants et nombreux cadres que le président de la République a promus ici, vous êtes-vous-mêmes les premiers à les saboter pour nuire à leurs actions. Vous êtes toujours là à penser qu’ils veulent montrer qu’ils sont forts, qu’ils sont ceci ou cela. Or, il ne s’agit point de ça. Vous devez les soutenir dans leurs efforts de rendre l’ascenseur au Distingué camarade en guise de reconnaissance pour vous », a-t-il martelé.

En direction d’autres filles et fils de la Douigny visiblement ambitieux, le Secrétaire général du PDG a recommandé la patience et la production de preuves de sincérité dans leur engagement comme militants de son parti. « Plutôt que de chercher des stratégies pour le triomphe de notre candidat à l’élection présidentielle de 2023, il y en a qui sont déjà et d’abord dans leurs petits calculs d’investiture comme députés ». Bien qu’ayant avoué lui-même l’existence de tendances au sein du parti politique qu’il dirige, Steeve Nzegho Dieko ne s’est pas empêché d’inciter l’ensemble des cadres de Moabi à ratisser large.

Elzo Mvoula 

Article du 18 octobre 2022 - 10:12am

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !