Mali : Soumeylou Boubeye Maïga est mort en détention

Par Brandy MAMBOUNDOU / 22 mar 2022 / 0 commentaire(s)
Soumeylou Boubeye Maïga de son vivant.

Au Mali, l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubeye Maiga, est décédé en détention le lundi mars 2022 dans une clinique de la capitale malienne (Bamako) à l’âge de 68 ans.

Né le 8 juin 1954 à Gao, Soumeylou Boubeye Maiga est un homme d’État malien qui a notamment servi comme chef des services de renseignements, ministre des Affaires étrangères et secrétaire général de la présidence du Mali. Il a été le Premier ministre du Mali du 30 décembre 2017 au 23 avril 2019.

Diplômé en journalisme et communication, Soumeylou Boubèye Maïga a fait des études au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) de l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar au Sénégal. Ainsi qu’en France où il obtient un diplôme d’études supérieures spécialisées (DESS) de diplomatie et administration des organisations internationales en 1987 à l’université de Paris-Sud et un diplôme de relations économiques internationales à l’Institut d’administration de Paris. Il a exercé le métier de journaliste d’abord à L’Essor, quotidien d’État, puis au journal Sunjata.

Militant au sein du Parti malien du travail, il a été l’un des principaux artisans de la chute du régime de Moussa Traoré en 1991. Il entre au cabinet d’Amadou Toumani Touré, alors président du Comité de transition pour le salut du peuple (CTSP), en qualité de conseiller spécial d’avril 1991 à juin 1992.

Vice-président et membre fondateur de l’Alliance pour la démocratie au Mali-Parti africain pour la solidarité et la justice (ADEMA/PASJ), il devient, en 1992, chef de cabinet du président de la République Alpha Oumar Konaré.

En janvier 1993, il fut nommé directeur général des services de renseignements maliens. Période pendant laquelle il a empêché plusieurs coups d’État, avant d’entrer au gouvernement de Mandé Sidibé en tant que ministre des Forces armées et des Anciens Combattants. En 2002, Soumeylou Boubèye Maïga est candidat à la candidature de l’Adéma/Pasj pour l’élection présidentielle de 2002, qui choisit Soumaïla Cissé.

Le 8 septembre 2013, Soumeylou Boubèye Maïga est nommé ministre de la Défense et des Anciens combattants dans le gouvernement d’Oumar Tatam Ly. Dès le premier tour de la présidentielle, il avait soutenu le futur président Ibrahim Boubacar Keïta, malgré des inimitiés passées.

Il démissionne de ce poste le 27 mai 2014 en réaction à la défaite de l’armée malienne à Kidal, face à des groupes rebelles. Le 26 août 2021, Soumeylou Boubèye Maïga est inculpé puis arrêté par la chambre d’accusation de la Cour suprême du Mali, dans l’affaire de l’achat d’un avion présidentiel pendant la présidence d’Ibrahim Boubacar Keïta. Il meurt en détention le 21 mars 2022 dans une clinique de Bamako.

Hamadoun Alphagalo (De notre correspondant permanent au Mali)

Article du 22 mars 2022 - 12:54pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !