Ouzbékistan : Sylvia Bongo à la Conférence mondiale de l’UNESCO à Tachkent

Par Brandy MAMBOUNDOU / 16 nov 2022 / 0 commentaire(s)
Sylvia Bongo lors de la conférence mondiale de l'UNESCO.

Du 14 au 16 novembre 2022, Tachkent, capitale de la République d’Ouzbékistan abrite la Conférence mondiale de l’UNESCO sur l'éducation et la protection de la petite enfance. A cette occasion, Sylvia Bongo Ondimba a été conviée, en tant que première Dame et présidente de la Fondation éponyme, à présenter son engagement personnel en faveur du quatrième objectif de développement durable.

L’objectif global de la Conférence mondiale a été notamment de renouveler et d'étendre l'engagement des États membres de l’UNESCO à développer des politiques d'éducation et de protection de la petite enfance. Cet objectif vise également à établir des systèmes efficaces et responsables, à construire des partenariats multipartites, ainsi qu’à augmenter et améliorer l'investissement dans l'éducation et la protection de la petite enfance en tant que composante essentielle de leurs stratégies nationales.

Sylvia Bongo Ondimba a tenu à saluer l’importance de cette Conférence, dans un monde confronté à de multiples défis et bouleversements. Elle a souhaité rappeler combien une politique de la petite enfance constituait une contribution essentielle à la construction d’une société plus forte, plus digne et plus égalitaire. « Une politique de la petite enfance bien menée est une contribution notable à la prévention des inégalités sociales, si nos enjeux sont partagés, si nous nous battons pour les mêmes objectifs. J’aimerai rappeler qu’investir en Afrique pour nos petits, plus que nulle part ailleurs, est une condition d’avenir de notre continent. Pour faire plus, pour faire mieux, vos préconisations nous seront indispensables », est intervenue Sylvia Bongo Ondimba.

La Première dame du Gabon a également rappelé, lors de son allocution, les priorités d’intervention et d’accompagnement du Gabon en matière de droits des mères et de santé maternelle et infantile, avec un renforcement de ces politiques par l’impulsion en 2021 du programme gouvernemental Gabon Égalité. Réaffirmant que « protéger les mamans, contribue à soutenir les enfants dès le bas âge et à mieux les accompagner dès les premiers pas de leur apprentissage. »

Brandy Mamboundou

Article du 16 novembre 2022 - 12:41pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !