Mali : les FAMa appellent à la vigilance contre les velléités de propagandes, d'intox et de désinformation

Par Brandy MAMBOUNDOU / 10 mai 2023 / 0 commentaire(s)
Le colonel Souleymane Dembélé lors de la conférence de presse.

Le colonel Souleymane Dembélé, directeur général de la Direction des informations et des relations publiques de l'armée (DIRPA) a animé une conférence de presse, le mardi 9 mai 2023 à son siège. L'occasion pour lui de faire le point sur la situation sécuritaire du mois d'avril dernier.

Le directeur général colonel Souleymane Dembélé a d'abord évoqué les faits marquants du mois d'avril 2023. Il s'agit entre autres de : « l'embuscade, le 18 avril 2023, contre une équipe de la cellule des œuvres sociales de la Présidence de la Transition au cours de laquelle les FAMa ont perdu 02 hommes. La tentative d'attaques d'envergure de la Katibat Macina contre les installations de la Base aérienne de Sévaré. L'attaque d'un convoi logistique, le crash de l'hélicoptère MI-24. L'attaque contre les groupes terroristes dans le secteur de Dourou, région de Bandiagara. Enfin, la saisie dans le secteur de Tombouctou de plus de 200 motos neuves dans leurs cartons, destinées aux groupes terroristes », a-t-il énuméré.

Le colonel Souleymane Dembélé a affirmé que les FAMa ont encore renforcé les opérations dynamiques en vue de rechercher et de détruire les combattants terroristes sur l'ensemble des zones d'opérations et au sud du pays. « Sur la base de renseignements fiables, elles ont exécuté un certain nombre d'opérations qui ont permis d'atteindre des résultats satisfaisants », a déclaré le chef de la section relation publique et des informations de l'armée.

Ainsi, il a souligné que les Forces Armées Maliennes appellent encore à la vigilance et à la retenue contre les velléités de propagandes, d'intox et de désinformation.

Par ailleurs, selon colonel Souleymane Dembélé, « les Forces Armées Maliennes s'inscrivent dans le respect strict de l'Accord pour la Paix et la Réconciliation issu du Processus d'Alger et réitèrent leur respect strict aux Droits de l'Homme (DH) et du Droit International Humanitaire (DIH) ».

S'agissant de l'évaluation de la situation sécuritaire, le colonel Souleymane Dembélé a affirmé que du mois d'avril 2023 a été marquée par des attaques contre les Forces de défense et de sécurité en statique ou en mouvement et des exactions contre la population civile. Elle peut se résumer comme suit : « Sept incidents EEI, douze attaques directes et indirectes, des actes de braquages et d'assassinats ont été moins marquants par rapport au mois de mars ».

Aussi, pour lui, bien que le nombre d'incidents engins explosifs improvisés a augmenté au mois d'avril, le bilan de ces incidents n'a été moindre que le mois précédent.

Hamadoun Alphagalo (de notre correspondant permanent au Mali) 

Article du 10 mai 2023 - 9:00pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !