Comment rendre aux Gabonais leur espoir?

Par Elzo MVOULA / 25 fév 2021 / 0 commentaire(s)
(Le peuple gabonais manifestant son mécontentement)

La détresse des filles et des fils de cette Nation est plus que jamais un sujet d’inquiétude. En dehors du regain de tribalisme – l’Onongoma Guy Christian Mavioga en a fait les frais à Pizolub ; Raphaël Mangouala a subi le rejet des Fang à Ndjolé ; Alain Claude Kouakoua de Mika Services a été préalablement chassé de Moanda par les Awandji et apparentés –, la Covid-19 et ses suites dans ce pays ont littéralement mis le moral de plus d’un dans les chaussettes.

Dans un tel contexte, le moindre détail peut illuminer le destin de toute une Nation. Victime de la conspiration du silence, Ali Bongo ignore que les Gabonais l’attendent sur le grand boulevard des gestes d’apaisement d’un pays complètement sous haute tension. Il serait bien inspiré de travailler là la libération des Bertrand Zibi, Pascal Oyougou, Ballack Obame et de faire juger instamment tous les prisonniers dont les délais de détention sont largement dépassés.

Bien plus, Ali Bongo, face à ses obligations de président de la République, doit user de ses pouvoirs pour mettre fin à la tension ambiante dans la Nation en créant un couloir pour le retour de tous les exilés. La place des Charles Mba, Alfred Mabika, Alfred Nguia Banda, Séraphin Moundounga, Ludovic Ognagna, Jean-Pierre Lemboumba-Lepandou, Jonas Moulenda, Thibaut Adjatys, Wilfried Okoumba… est ici au Gabon, leur pays, et non ailleurs.

 

Elzo MVOULA

Article du 25 février 2021 - 1:05pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !