Etats-Unis : Les comptes offshore, les villas et les yachts des Russes dans le viseur de l’Administration Biden

Par Brandy MAMBOUNDOU / 20 jan 2023 / 0 commentaire(s)
Daniel Fried diplomate américain.

Si les Etats-Unis d’Amérique ne sont pas officiellement entrés dans la guerre en Ukraine, ils ont tout de même choisi leur camp. Depuis quelques jours, une task-force est en cours au pays de l’Oncle Sam, qui viserait essentiellement les avoirs des hommes d’affaires Russes.

Au début du mois de mars 2022, une semaine après l’entrée des troupes russes en Ukraine, le ministre de la Justice, Merrick Garland, a mis en place une cellule – task-force –, appelée Klepto-Capture. Ce groupe réunit des magistrats et des experts spécialisés dans la lutte contre la corruption, l’évasion fiscale ou le blanchiment de fonds. En s’appuyant sur des sources humaines, l’analyse de données bancaires ou les informations de sociétés privées, la task-force s’est lancée dans une vaste traque des biens russes : des bateaux aux avions, des villas aux crypto monnaies et aux œuvres d’art.

L’opacité des circuits demeure un défi énorme. Selon le Trésor américain, « plusieurs oligarques russes ont effectué d’importants transferts de fonds à leurs enfants, surtout à ceux étudiant aux Etats-Unis, et ces virements ont financé d’importantes acquisitions, généralement de l’immobilier résidentiel et des biens de luxe », par le truchement de sociétés offshore. Les cibles sont les centaines de noms qui figurent sur les listes du Bureau de contrôle des actifs étrangers et du secrétariat au Commerce. Il s’agit d’hommes d’affaires puissants qui profitent de contrats étatiques ou de leur proximité avec le Kremlin, de membres du secteur de la défense et du renseignement et d’entités impliquées dans le contournement des sanctions américaines, qui visent notamment les secteurs militaire et maritime, et l’aérospatiale.

« Après l’annexion de la Crimée, en 2014, nous avions déterminé des cibles précises », se souvient Daniel Fried, alors coordinateur de la politique de sanctions au département d’Etat, le ministère des affaires étrangères américain. « Aujourd’hui, l’administration Biden vise les actifs russes en général. La perception est que le système Poutine est un réseau qu’il faut aborder dans sa totalité. L’effort s’est intensifié, il y a beaucoup plus d’entités gouvernementales impliquées. » A estimé Daniel Fried.

Vichanie Glaiche Ornela Mamboundou

Article du 20 janvier 2023 - 7:53pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !