Brésil : A peine élu, Lula promet l'arrêt de la déforestation du Brésil avant 2030

Par Brandy MAMBOUNDOU / 18 nov 2022 / 0 commentaire(s)
Lula da Silva, le président du Brésil.

Le mercredi 16 novembre dernier, Lula da Silva, le tout fraichement élu président du Brésil a pris une décision forte, concernant la lutte contre le réchauffement climatique, lors de sa prise de parole en Egypte où se tient depuis le 07 novembre, la 27e Conférence des Parties (COP) à Charm el-Cheikh.

Comme il fallait s’y attendre, le président élu du Brésil, Luiz Iñacio da Silva, communément appelé Lula, promet l'arrêt de la déforestation dans son pays avant 2030. En effet, c’est la déclaration qu’il a faite au Caire : « Je suis là aujourd’hui pour vous dire que le Brésil est de retour ! Il n’y a pas de sécurité climatique pour le monde sans une Amazonie protégée. Nous ferons tout ce qu’il faudra pour avoir zéro déforestation et dégradation de nos écosystèmes d’ici 2030. Le combat contre le changement climatique se reflètera dans la composition de mon gouvernement », a-t-il lancé.

Aussi, le président Lula n’a pas manqué de faire savoir sa volonté, qui est celle de développer l’agro-écologie, afin de mettre en lumière les connaissances des peuples indigènes, de plaider pour renforcer l’aide financière aux pays vulnérables au changement climatique et de défendre la création d’une ONU-climat. « Nous sommes de retour pour proposer une nouvelle gouvernance mondiale. Le monde d’aujourd’hui n’est plus celui de 1945. Il est nécessaire d’inclure plus de pays au Conseil de sécurité de l’ONU et d’en finir avec le droit de veto. » A déclaré celui qui devrait prendre les rênes de la nation brésilienne en début de l’année prochaine.

Par ailleurs, le tombeur de Jair Bolsonaro dit vouloir faire encore plus pour l’environnement que lors de ses précédents mandats et souhaite que la COP 30 soit accueillie en 2025 en Amazonie. Il s'est également prononcé sur la thématique brûlante des pertes et dommages tant attendue par les pays les plus affectés par les effets du climat.

Pour rappel, la majeure partie de la forêt amazonienne, l’un des plus grands puits de carbone de la planète, se situe au Brésil.

Source RFI.

Vichanie Mamboundou

Article du 18 novembre 2022 - 1:12pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !