Grâce aux prothèses, Yann Engonga retrouve l'usage de ses mains

Par Brandy MAMBOUNDOU / 24 oct 2021 / 0 commentaire(s)
La joie de redevenir autonome.

En séjour médical en Turquie depuis plusieurs mois, parce que mutilé des deux mains par une grenade, à la suite d’un accident à Port-Gentil, ce jeune compatriote retrouve peu à peu le sourire. Des prothèses électroniques lui permettent à nouveau de faire usage de ses deux mains.

C'est en fin de semaine écoulée que Yann Engonga a reçu ses prothèses pour lui permettre de devenir à nouveau autonome. Une bonne nouvelle pour ce jeune compatriote qui, depuis le 21 février 2021, n'avait plus eu l'occasion d'utiliser normalement ses mains arrachées accidentellement par une grenade. Aujourd'hui la situation évolue pour le mieux et le séjour médical depuis le mois de juin de ce Gabonais de 20 ans en Turquie suscite de l’espoir. “Je compte, s’est-il confié à la rédaction de Gabonclic.info, commencer les cours deux semaines ; j'attends juste le feu vert des autorités qui ont promis m’octroyer une bourse scolaire ici pour les cours de langue”.

Yann Engonga peut désormais attraper un sac.

Toutefois, une zone d'ombre apparaît dans ce séjour médical : l'un des yeux touché par les débris de la grenade n'a pu être opéré. Les médecins auraient conclu que “le délai pour poser un tel acte était déjà dépassé et que la situation n'était plus sous contrôle”. Yann Engonga ne verra malheureusement plus que d’un seul œil.

Nonobstant cette fâcheuse déconvenue, Yann Engonga note : “depuis que je suis ici (en Turquie, NDLR) tout se passe pour le mieux grâce à Dieu et grâce à ces prothèses je pense que je retrouve une nouvelle vie, pleine d'espoir”.

 

Dess Bombé

Article du 24 octobre 2021 - 12:37pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !