Le blog de Nicolas NDONG ESSONO

Transport aérien : « Un sérieux incident » provoque l’annulation du vol Air France Paris-Libreville de ce samedi.

Par Nicolas NDONG ESSONO / 24 avr 2021 / 0 commentaire(s)

Initialement prévu pour ce matin à 5 h 30 min, l’atterrissage du Boeing 777 de la compagnie française a été reporté à demain dimanche à la même heure. Une panne mécanique est à l’origine de cette situation pénalisante pour les quelque 250 passagers qui devraient rallier notre pays.

Article du 24 avril 2021 - 8:03am

Gabon : La HAC ferme pour un mois « La Cigale Enchantée ».

Par Nicolas NDONG ESSONO / 16 avr 2021 / 0 commentaire(s)

L'organe de régulation des médias, la Haute autorité de la communication (HAC), qualifiée de « bourreau des médias » par plusieurs observateurs et des ONG, a suspendu jeudi l'un des hebdomadaires les plus lus du pays.

Article du 16 avril 2021 - 2:22pm

Grève dans les régies financières.

Par Nicolas NDONG ESSONO / 01 avr 2021 / 0 commentaire(s)

Ali Bongo ordonne le paiement, aujourd’hui, de la PPB, en plus d’une indemnité de retard. Visiblement en colère contre les membres du gouvernement qui accablent les agentes des « mamelles de l’Etat », le chef de l’Etat a exigé immédiatement le versement de cette prime aux ayants droit. Laquelle est à l’origine d’une tempête dans les régies financières.

Article du 1 avril 2021 - 12:16pm

Le Gabon réaffirme son adhésion au MAEP.

Par Nicolas NDONG ESSONO / 29 mar 2021 / 0 commentaire(s)

En lieu et place du président de la République, qui l’a mandatée, la Première ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, a pris part le 25 mars, par visioconférence, au 30 ème sommet du Forum africain d'examen par les pairs des chefs d'État et de gouvernement.

Article du 29 mars 2021 - 6:45am

Que reste-t-il de 1990 ?

Par Nicolas NDONG ESSONO / 19 mar 2021 / 0 commentaire(s)

La nouvelle génération ne le perçoit pas mais de 1968, date de l’abolition officielle du multipartisme et la fondation du PDG, puis son érection en parti unique, à 1990, le Gabon a vécu sous un régime totalitaire. Sauf si elles visaient à chanter les attributs divins du monarque, les libertés publiques et individuelles étaient sérieusement encadrées. Tous ceux qui ont osé braver le régime l’ont appris à leurs dépens : la potence, la liquidation ou la prison. Il existe encore des survivants de ces épisodes douloureux pour en témoigner. J’ai le souvenir d’un symbole marquant : l’autorisation de sortie du territoire en vue de voyager à l’étranger qu’il fallait solliciter dans des conditions humiliantes auprès des services du CEDOC, devenue aujourd’hui DGDI mais dont les missions sont demeurées immuables dans la surveillance et le flicage des citoyens.

Article du 19 mars 2021 - 6:35pm

A moins d'un fléchissement lié à l’apparition des variants, le Gabon devrait connaître un millésime de croissance positive en 2021.

Par Nicolas NDONG ESSONO / 19 mar 2021 / 0 commentaire(s)

Au Gabon, le gouvernement privilégié plus les fonctionnaires que les entrepreneurs, et le pays entretient une économie de consommation au détriment de la construction d’une économie de production. C’est pour cela que le gouvernement ne parvient pas à « diversifier » l’économie gabonaise pour préparer l’après-pétrole, et assurer un meilleur équilibre entre le secteur pétrolier et le reste de l’économie.

Article du 19 mars 2021 - 5:52pm

Tensions aux Eaux et forêts: Point de bout du tunnel à l’horizon

Par Nicolas NDONG ESSONO / 19 mar 2021 / 0 commentaire(s)

Ils ne lâchent rien. Bien au contraire, ils sont déterminés à aller jusqu'au bout de leurs revendications, jusqu’à ce que satisfaction s'ensuive. Pour Didier Atome Bibang, président du Syndicat national des agents des eaux et forêts (Synapef) et les siens, il n’est nullement question de revenir à la table des négociations, dans la mesure où le ministre lui-même aurait quitté la table des discussions.

Article du 19 mars 2021 - 5:26pm

Dépenses somptueuses de la résidence de l’ambassadeur du Gabon en France: Liliane Bulabula Wamusanza et ses 12 millions de Fcfa de loyer mensuel ?

Par Nicolas NDONG ESSONO / 19 mar 2021 / 0 commentaire(s)

Pendant que la paupérisation galopante créée l’incertitude à tous les niveaux dans notre pays ; que les autres représentations diplomatiques croulent sous le poids des loyers impayés et la détresse de nos diplomates, l’ancienne secrétaire générale du ministère de l’Economie numérique saigne le Trésor public gabonais.

Article du 19 mars 2021 - 4:42pm

Drôle de corrélation !

Par Nicolas NDONG ESSONO / 19 mar 2021 / 0 commentaire(s)

En vue de faire face à la deuxième vague de la pandémie de la Covid-19, le gouvernement a durci les mesures dont les plus décriées sont : le confinement du Grand Libreville, le couvre- feu, ramené à 18 heures, ainsi que l'obligation de présenter un test Covid négatif en vue des déplacements hors du Grand Libreville, l'accès aux restaurants et aux lieux de culte. Parallèlement, des brigades mixtes contrôlent l'effectivité des mesures barrières dans différents commerces.

Article du 19 mars 2021 - 4:18pm

Le recours systématique aux commandes d’appels d’offres « internationaux » par l’Etat gabonais, solution ou problème ?

Par Nicolas NDONG ESSONO / 19 mar 2021 / 0 commentaire(s)

Pendant que des pays africains tels que le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la Guinée-Equatoriale accumulent les infrastructures haut de gamme, pourquoi le Gabon reste encore au stade de projets ?

Article du 19 mars 2021 - 2:22pm

Pages