Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo sur les pas de Nelson Mandela.

Par Brandy MAMBOUNDOU / 28 juil 2021 / 0 commentaire(s)
L'ancien président Laurent Gbagbo va-t-il se retirer de la scène politique comme le fit son modèle, Nelson Mandela ?

Il y a le style vestimentaire : la chemise africaine sur un pantalon en tissu en lieu et place du classique costume-cravate. S’y ajoute le pas devenu lourd après des années d’un emprisonnement injuste. Au-delà, il y a cette volonté de réconciliation, de permettre aux fils et filles d’un même pays, en dépit des divergences d’opinion, de vivre en harmonie. Depuis son retour à la vie civile, ce 17 juin, Laurent Gbagbo, l’ancien bagnard de La Haye, ne cesse de rappeler Nelson Mandela, l’ancien prisonnier de Robben Island.

Rien, lors de la rencontre, ce 27 juillet, avec son successeur et adversaire Alassane Ouattara, n’a montré que Laurent Gbagbo feignait la cordialité. L’ancien président n’a pu réprimer ni son éternel sourire, ni son habituelle humeur joviale, ni son légendaire humour. Tout acquis à la réconciliation nationale, l’ancien prisonnier de la CPI (Cour pénal internationale) a prié le président Ouattara de faire tout ce qui est en son pouvoir pour la libération des détenus politiques en lien avec la crise postélectorale de 2010, afin de battre en brèche cette idée de justice des vainqueurs qui colle à la peau au chef de l’Etat. Et qui le présente comme un dirigeant clivant et partial, un homme de clans. La rencontre avec Alassane Ouattara vient après celle avec l’ancien président Henri Konan Bédié, qui n’est pas traditionnellement un ami de Laurent Gbagbo.

Autant il faut saluer la disposition de l’ancien prisonnier de La Haye à faire la paix, autant la démarche du président de la République est méritoire. C’est, en effet, Alassane Ouattara qui, début juillet, a convié, de sa propre initiative, son prédécesseur et adversaire à une entrevue. Alors que, dans le même temps, Adama Bictogo, le secrétaire exécutif du RHDP (Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix), le camp de Ouattara, décochait des flèches contre Gbagbo. Désormais, les lieutenants des présidents Bédié, Gbagbo et Ouattara sont obligés de suivre la tendance, d’autant plus que le chef de l’Etat a prévu que les trois personnalités marquantes de la vie politique se retrouvent dans un avenir proche et le plus souvent possible.

A sa sortie de prison, Nelson Mandela s’était rendu chez des personnalités qui lui apportaient leur soutien du temps où le régime de l’apartheid le présentait comme un terroriste. Le président Omar Bongo eut l’honneur de recevoir en premier Madiba. Depuis son acquittement, Laurent Gbagbo est allé en République démocratique du Congo à la rencontre de Jean-Pierre Bemba. L’homme politique congolais fut son voisin de cellule à La Haye.

Pour coller à la philosophie de son modèle, Laurent Gbagbo va-t-il se retirer de la scène politique ? Il lui restera à jouer le rôle de sage, que les filleuls iront consulter.

Elzo MVOULA

Article du 28 juillet 2021 - 11:54am

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !