Covid-19/Restrictions sanitaires en France : « L’immunité naturelle est toujours meilleure que l’immunité vaccinale »

Par Brandy MAMBOUNDOU / 13 fév 2022 / 0 commentaire(s)
Une révélation qui reconforte la position des anti vaccins.

Alors que le débat des pour ou contre le vaccin de la Covid 19 fait rage un peu partout dans le monde et singulièrement en France, une sommité de la médecine, l’infectiologue, Professeur Caunes vient de faire cette révélation fracassante.

Invité par le Sénat français, l’infectiologue, Professeur Caunes a été interrogé, le 10 février par la Mission continue d’information covid. Il a exprimé des réserves sur l’immunité vaccinale et le fait de vacciner des personnes contre une maladie dont ils sont porteurs.

Selon le Professeur Eric Caunes : « L’immunité naturelle est toujours meilleure que l’immunité vaccinale ». Et de préciser : « Il n’y a quasiment pas d’exception en matière de virologie » devant la Mission commune d’information du Sénat. Avant d’ajouter : « … Il vaut mieux être infecté naturellement qu’être vacciné (…) Parce que l’immunité vaccinale sera éphémère ».

Interrogé sur le fait que les Français semblent moins enclins à se protéger du virus, le Professeur Eric Caunes a expliqué que : « La population française a tout simplement pris en compte qu’Omicron était moins grave que Delta ».

Le Professeur infectiologue est même allé plus loin pour affirmer : « Dans mon centre de vaccination à l’Hôtel-Dieu, il n’y a personne. En fait, pourquoi il n’y a personne ? Parce que les gens ne sont pas fous », a-t-il déclaré.

Dans une démonstration, le Professeur Caunes a expliqué : « ils ont tous attrapé le coronavirus au mois de janvier et au mois de décembre. Ils ne vont pas en plus se vacciner alors qu’ils ont tous attrapé le coronavirus. (…) Mais dans la population générale, ça ne servait à rien », a-t-il confirmé.

Le Professeur s’étonne d’ailleurs : « En 40 ans, je n’ai jamais vu ça : vacciner des gens contre une maladie qui est en cours chez eux. Qui a dit que ça ne pouvait pas déclencher une réponse immunitaire inappropriée ? Personne. On n’en sait strictement rien. Ça n’a jamais été fait dans l’histoire de la médecine ». A conclu l’infectiologue.

Elzo MVOULA

 

Article du 13 février 2022 - 8:07am

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !