Gabon : Bataille autour d’un parti politique.

Par Brandy MAMBOUNDOU / 13 mai 2021 / 0 commentaire(s)
Par la voix de son vice-président, Edgard Owono Ndong, le RPM annonce avoir saisi la cour d'appel.

Quelques jours après la sortie médiatique de Michel Menga, qui affirmait que les choses semblent « désormais claires », le député Edgard Owono Ndong, 3ème vice-président du Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), a animé ce 12 mai au siège du parti, à Libreville, une conférence de presse pour répondre à son ancien allié. « L’ordonnance du juge des référés est loin de clore le débat », a-t-il fait savoir, annonçant que l’affaire a été portée en appel.

Un juge des référés a rendu une ordonnance le 16 avril au profit de Michel Menga, qui se dispute la paternité du parti avec Alexandre Barro Chambrier. Pour le député du canton Elellem, la sortie sur fond de « triomphalisme » de son ancien camarade est quelque peu prématurée, en ce sens que la décision rendue le 16 avril émane du tribunal de première instance, donc susceptible d’être attaquée en appel. La preuve, « nous avons, dès le 19 avril dernier, interjeté appel et nous verrons bien ce que dira le juge en deuxième instance », a confié le 3ème vice-président du RPM.

Toujours dans son élan de dénonciation, Edgard Owono Ndong n’a pas manqué de décocher des flèches contre le ministère de l’Intérieur, qui serait à l’origine de la confusion qui règne sur la paternité du RPM. « Il est vrai que l’imbroglio dans lequel nous nous trouvons aujourd’hui a été délibérément créé par le ministère de l’Intérieur, qui a obstinément refusé de délivrer au RPM le récépissé prévu par la loi, alors que les actes du congrès extraordinaire du RHM qui a procédé aux modifications dans le changement de dénomination et autres lui ont été communiqués dans les délais prescrits », a-t-il soutenu.

Tout en voyant Michel Menga comme un « traître » qui aurait trahi la volonté du peuple qui l’a élu en allant au gouvernement, les leaders du RPM disent être prêts à aller loin pour défendre leurs idées et leur parti.

Affaire à suivre.

 

Nicolas NDONG ESSONO

Article du 13 mai 2021 - 8:34am

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !