Gabon : La Majorité républicaine et sociale pour l’émergence resserre ses rangs

Par Brandy MAMBOUNDOU / 16 nov 2022 / 0 commentaire(s)
Photo de famille des chefs des partis politiques de la Majorité républicaine et sociale pour l'émergence.

Le 15 novembre 2022, les chefs des partis membres de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence, soutenant la politique d’Ali Bongo, se sont retrouvés au Cabaret des artistes, siège du Centre des libéraux réformateurs. Une rencontre inédite dans les annales de ce regroupement de partis politiques.

L’événement est suffisamment inédit pour être commenté. Depuis la formation de cet assemblage de formations politiques, en 2009, au lendemain de l’élection d’Ali Bongo Ondimba à la tête du Gabon, toutes les réunions de ce conglomérat de partis se tenaient au siège du Parti démocratique gabonais, considéré comme la locomotive de cette majorité. Les choses seraient sur le point de prendre un nouvel élan avec l’avènement de Steeve Nzegho Dieko au secrétariat généra du PDG.

Si le contenu de la réunion du 15 novembre n’a point transpiré, les observateurs ont été informés de ce que les réunions de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence se tiendraient désormais de façon tournante aux sièges des différentes formations politiques membres de la Majorité. Sur ce chapitre le président du Centre des libéraux réformateurs, Jean Boniface Assélé a déclaré, devant la presse, toute sa gratitude quant à cette nouvelle manière de concevoir les retrouvailles entre membres de la même famille politique. Et c’est un honneur pour lui et son parti, le CLR, d’abriter cette toute première rencontre d’une série de réunions qui se tiendraient désormais de façon rotative.

S’agissant de l’élection présidentielle, qui serait la principale raison de ces retrouvailles, Jean Boniface Assélé n’est pas passé par quatre chemins pour déclarer que le candidat naturel de ce regroupement de partis politiques demeure, bie entendu, le chef de la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence, Ali Bongo Ondimba. En tout cas, c’est la teneur de la charte régulant le fonctionnement de cette Majorité.

Le Secrétaire général du PDG, Steeve Nzegho Dieko est revenu sur le caractère rotatif des réunions de la majorité. Pour lui, toutes les formations politiques de ce rassemblement se valent. Il serait donc de bon aloi que les réunions se tiennent alternativement dans les sièges de ces formations politiques. Cela permettrait aux militants de la famille politique, qui est la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence de se connaître et de mutualiser leurs forces pour de meilleurs résultats pendant les échéances électorales.

La prochaine réunion, dont la date n’a pas été communiquée, se tiendrait au siège de Conscience et action citoyenne de Florentin Moussavou.

Elzo Mvoula

Article du 16 novembre 2022 - 12:25pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !