Gabon : Un journaliste pointe du doigt le porte-parole de le la présidence

Par Brandy MAMBOUNDOU / 15 aoû 2022 / 0 commentaire(s)
Bras de fer désormais engagé entre la Communication présidentielle et la presse indépendante.

Le dimanche 14 août dernier, Stive Romeo Makanga, le responsable du média Kongossa. News, presse en ligne, a tenu Jessy Ella Ekogha, conseiller spécial du président de la République, pour le responsable de la cacophonie qui règne actuellement dans le monde de la presse. Pour lui, cette situation perdure depuis l’arrivée de Jessye Ella Ekogha à la communication présidentielle.

Depuis quelques temps, les règles de déontologie semblent reléguées au second plan. Il n’est plus rare de voir des médias prendre pour cible leurs propres confrères sans réserve. D’autres n’hésitent plus à aller jusqu’à non seulement faire des caricatures, mais plus grave, affirmer et déformer les propos de Ike Ngouoni, l’ancien porte-parole de la présidence de la République, lors de son passage devant la justice. Pour Stive Romeo Makanga, il n’y aurait qu’un seul responsable à cette cacophonie : le porte-parole du palais du bord de mer.

Aujourd’hui, certains médias calomniés par des confrères ont décidé de saisir la justice et la Haute autorité de la communication (HAC) à ce sujet. Une situation regrettable qui terni l’image de ce noble métier, qualifié de quatrième pouvoir. Espérons que la fin de ce feuilleton ne tarde à arriver. Et si les accusations portées contre le collaborateur d’Ali Bongo sont avérées, il gagnerait à faire uniquement son métier comme bon nombre de Gabonais avant lui au lieu de s’en prendre à la presse indépendante.

Vichanie Mamboundou

Article du 15 août 2022 - 1:03pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !