Covid 19 : Une grogne étoufée au laboratoire Gahouma ?

Par Brandy MAMBOUNDOU / 22 juin 2021 / 0 commentaire(s)
Une grève du personnel pour salaires non payés couve au Laboratoire Gahouma.

Le climat n’était pas à la sérénité ce 21 juin au laboratoire Pr Daniel Gahouma, le plus grand centre de tests Covid 19. Des agents ont balancé des informations sur les réseaux sociaux faisant état de trois mois d’arriérés de salaire. Des candidats au test PCR se sont plaints de ne pas avoir été reçus jusqu’en milieu de matinée.

 Vraisemblablement informée des fuites, la direction de l’établissement a, semble-t-il, décidé de verrouiller l’information. A l’entrée, cinq gros bras ont été postés pour empêcher l’accès aux journalistes, qui devaient inévitablement aller s’enquérir de la situation. Un des gorilles disait être le chef de la logistique et un autre le chef de la sécurité.

Ils ont demandé aux journalistes de montrer patte blanche en brandissant une autorisation d’accéder au site délivrée par le Copil (Comité de pilotage de la lutte et de la riposte contre le coronavirus). En plus des ordres de mission établis par leurs rédacteurs en chef. Les cartes de presse ne suffisaient pas.

En général, ces exigences sont des consignes fermes des responsables d’administrations à leurs collaborateurs et/ou au service de sécurité. Ces derniers les exécutent presque toujours avec un excès de zèle.

Qu’à cela ne tienne, un agent du laboratoire a confirmé : « Oui, oui, on a bloqué. Les salaires ne sont pas payés depuis trois mois. On ne sait pas trop pourquoi. Le chef dit juste que les sous ne sont pas disponibles. » Si le premier responsable du laboratoire Gahouma ne s’était pas barricadé, il aurait dit aux journalistes où est allé tout l’argent qui a été engrangé du temps où les tests étaient payants. La réponse viendra peut-être de la commission parlementaire, dirigée par la députée Angélique Ngoma, chargée de faire la lumière sur l’utilisation qui a été faite des milliards de FCFA récoltés.

Il n’est pas évident que le dirigeant du laboratoire Gahouma maintienne le couvercle sur la marmite si les salaires des agents ne sont pas payés dans les meilleurs délais. Avec la perspective des vacances, synonymes de mouvements vers l’intérieur du pays, la demande en tests PCR va augmenter. Et le personnel du laboratoire ne voudra pas se donner trop de peine au seul profit des gestionnaires.

 

Dess BOMBE                                                                                                                                                            22/06/2021    18:43

Article du 22 juin 2021 - 8:12pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !