BEPC : L’Ogooué-Ivindo première et l’Estuaire dernière.

Par Brandy MAMBOUNDOU / 26 juil 2021 / 0 commentaire(s)
Le taux de réussite au BPC session 2021 cache des disparités à prendre en compte.

Les résultats du Brevet d'études du premier cycle (BEPC), rendus publics ce 23 juillet par le ministère de l'Education nationale, indiquent un taux de réussite de 79,39 %. Les statistiques générales cachent cependant des disparités à considérer avec attention.

L'Ogooué-Ivindo est la province ayant eu le meilleur taux de réussite avec 92,5 %. Elle est secondée par l'Ogooué-Lolo et ses 86,9 %. Vient ensuite le Woleu-Ntem avec 85,56 %. Puis la Nyanga, où l’on a enregistré un taux de 82.59 %, suivie de la Ngounié, qui a obtenu 82,31 %. Le Moyen-Ogooué occupe pour sa part la sixième place avec un taux de réussite de 81,99 %. L’Ogooué-Maritime a obtenu 79,08 %. Elle est suivie du Haut-Ogooué avec 77,15 %. La province de l'Estuaire est celle qui a réalisé le taux de réussite le plus bas : 76,99 %.

Mais si l’on considère le nombre d'admis par province, c'est logiquement les provinces les plus peuplées qui arrivent en tête. Et c’est l’Estuaire qui prend sa revanche avec 15 527 admis, suivie de l'Ogooué-Maritime (3 316) et du Haut-Ogooué (2 948). Le Woleu-Ntem occupe la quatrième place avec 2 342 admis. Suivent la Ngounié (1 992), le Moyen-Ogooué (1 330), l'Ogooué-Ivindo (1 289) et l'Ogooué-Lolo (997). La Nyanga ferme la marche avec 816 admis.

Si l’on se penche maintenant sur le nombre d'inscrits par province. Une fois de plus, l’Estuaire arrive logiquement en première position. Elle comptabilise 21 217 candidats et est toujours suivie de l'Ogooué-Maritime (4 366) et du Haut-Ogooué (3 821). Le Woleu-Ntem conserve sa quatrième place avec 2 911 inscrits. Viennent ensuite la Ngounié (2 635), le Moyen-Ogooué (1 737), l'Ogooué-Ivindo (1 505) et l'Ogooué-Lolo (1 183). Une fois de plus, la Nyanga ferme la marche avec 1 033 candidats inscrits.

Plus d’un millier de candidats ne se sont pas présentés en salle de composition. L’Estuaire est toujours en tête (1 051), suivie de la Ngounié (215), du Woleu-Ntem (174), de l'Ogooué- Maritime (174), du Haut-Ogooué (165), du Moyen-Ogooué (115), de l'Ogooué-Ivindo (112) et de la Nyanga (45). Avec 37 candidats manquant à l’appel, l'Ogooué-Lolo est la province qui a enregistré le plus faible taux d’absentéisme.

L'Estuaire revient en tête en ce qui concerne le nombre de candidats recalés. Elle comptabilise 5 690 échoués. L'Ogooué- Maritime la talonne avec 1 050 recalés. En troisième position vient le Haut-Ogooué avec 1 038 ajournés. Ensuite la Ngounié (643), le Woleu-Ntem (569), le Moyen-Ogooué (407), la Nyanga (217) et l'Ogooué-Ivindo (206). L'Ogooué-Lolo enregistre le plus faible taux d’échec avec 186 candidats recalés.

Il est à noter que les pensionnaires de la prison centrale de Libreville qui se sont présentés au BEPC ont réalisé un 100 % de réussite. En effet, les 21 candidats ont tous décroché leur diplômé. Comme quoi, l’enfer est pavé de bonnes intentions.

Brandy MAMBOUNDOU

Article du 26 juillet 2021 - 10:23am

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !