Gabon : Eglises du Réveil repaire de l’escroquerie ?

Par Brandy MAMBOUNDOU / 06 aoû 2022 / 0 commentaire(s)
Les églises se dénombrent désormais par milliers au Gabon.

Dans sa dernière publication, sur les réseaux sociaux, Georges Mpaga, président du Rolbg, s’en est pris cette fois-ci à certains hommes de Dieu. Pour lui, aujourd'hui, il est difficile de faire la différence entre le bon et le mauvais grain. Mais à l’ère du numérique quelques gestes ne peuvent que créer colères et frustrations.

C’est une interrogation que se posent bon nombre d’Africains en général et particulièrement des Gabonais, Camerounais, Nigérians et Congolais pour la plupart. Les églises se dénombrent désormais par milliers au Gabon.

Pour Georges Mpaga, par ailleurs membre de la société civile, l’attitude de ces « faux hommes de Dieu, pasteurs imposteurs « jettent le discrédit sur les églises du réveil. Il faut absolument arrêter avec l’Évangile de la prospérité qui est une véritable escroquerie spirituelle orchestrée par des faux pasteurs. En tant que chrétien, j'invite les fidèles à dénoncer ces individus dangereux qui, loin de servir Jésus Christ, représentent en réalité l’Anti-Christ », a-t-il fustigé. Avant de demander aux fidèles de quitter cette assemblée.

Suffit-il aujourd'hui de se munir d'une Bible et de fonder une paroisse pour devenir riche, au détriment des compatriotes en détresse, à la recherche d’un supposé bien-être et d’un salut offert sur un plateau par un pasteur ou un soi-disant prophète en fonction de sa mise ? Une question à laquelle le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha pourrait bien répondre. Quand on sait que juste à côté, au Rwanda, Paul Kagamé avait fait fermer plusieurs églises pour des comportements similaires.

Dess Bombe

Article du 6 août 2022 - 1:06pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !