Gabon : Guy Patrick Obiang pour de meilleurs organismes de protections sociales

Par Brandy MAMBOUNDOU / 22 nov 2022 / 0 commentaire(s)
Guy Patrick Obiang Ndong lors de la séance de travail avec une délégation de la FEG.

Le 21 novembre 2022, dans le cadre du processus de réforme des organismes de protection sociale, le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Guy Patrick Obiang Ndong a eu une séance de travail avec une délégation de la Fédération des entreprises du Gabon (FEG). L’objectif de cette rencontre était entre autres d’inviter la Fédération des entreprises du Gabon à s’impliquer dans le processus de réforme des Organismes de protection sociale (OPS) en cours.

En début de cette semaine, une délégation de la Fédération des entreprises du Gabon (FEG) conduite par Christian Kerrengall, Conseiller stratégique du président de la FEG, en présence de Christophe Eyi, Administrateur provisoire de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS). La délégation a été reçue au cabinet du ministre de la Santé Guy Patrick Obiang au sujet du processus des réformes des Organismes de protection sociale (OPS) en cours.

En effet, il faut souligner que cette implication passe par l’intégration des membres de la FEG au sein du Comité de surveillance et de contrôle des organismes de protection sociale, institué le 30 juin 2022 par décret du président de la République. Il s’agit notamment des comités techniques en charge des reformes paramétriques, de la restructuration de la dette bancaire, de la reforme organisationnelle et la maitrise des charges, de l’Audit et la fiabilisation du système informatique.

Remerciant le gouvernement pour les avoir associés dans le processus de redressement des OPS, la délégation de la FEG a déclaré être disposée et disponible. Elle a toutefois invité le ministre et l’Administrateur provisoire à véritablement insuffler une nouvelle gouvernance au sein de la CNSS, afin d’inscrire ces réformes dans la durée. Face à la situation qui prévaut à la Caisse nationale de sécurité sociale, les responsables de la FEG ont exprimé tout leur soutien et leur compassion à l’agent auditrice de cette institution, qui a été violenté dans l’exercice de ses missions. Ils ont condamné avec la dernière énergie cet acte jugé odieux et inacceptable.

Elzo Mvoula

Article du 22 novembre 2022 - 1:57pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !