Gabon : Une 9ème édition pour combattre le cancer du col de l’utérus à Oyem

Par Brandy MAMBOUNDOU / 03 oct 2022 / 0 commentaire(s)
La 9ᵉ édition de Octobre Rose.

Le lancement officiel de la 9ᵉ édition du mois d'octobre, réservé à la lutte contre les cancers du col utérin et celui du sein, a tenu toutes ses promesses. C'est donc le parvis de la place officielle des fêtes d'Oyem, dans la matinée du samedi 1er octobre 2022, qui a servi de cadre pour abriter les activités marquant le début des opérations Octobre Rose dans la province du Woleu-Ntem.

Initié en 2013, par la fondation de Sylvia Bongo Ondimba, en collaboration avec le ministère de la Santé publique et des affaires sociales, Octobre Rose est désormais réservé à la sensibilisation, la prévention et à la détection sur l'ensemble du territoire national et même de la poursuite des actions concrètes et réalisées en matière de lutte contre les cancers du col utérin et du sein auprès des femmes âgées de plus de 25 ans.

La cérémonie officielle de lancement de la campagne octobre rose dans le grand nord a vu la présence du préfet du département du Woleu, Brice Arcadius Moussirou, en lieu et place du gouverneur de province, lui-même empêché, qui a lancé le coup d'envoi de la marche toute symbolique des femmes, matérialisant leur engagement à lutter contre le cancer du sein et du col utérin. C'était en présence de certaines autorités administratives et politiques, des femmes, du personnel médical et du public. Cette marche, depuis la tribune officielle d'Oyem, a fait le parcours des principales artères du chef-lieu de province jusqu'au centre hospitalier régional d'Oyem (CHRO). Bien que le thème national retenu soit : sport, santé et alimentation, le président du comité d'organisation pour la province du Woleu-Ntem, le médecin urgentiste et par ailleurs éminent Directeur général du centre hospitalier régional d'Oyem, Rick Lauvien Engouang Mezang, de situer tout l'enjeu de santé publique que revêt cette initiative gouvernementale en ces termes : « Le mois d'octobre, depuis neuf ans déjà, sous les très hautes instructions du président de la République Gabonaise, Chef de l'État, Son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba, le ministère de la Santé Publique et des Affaires Sociales, en collaboration avec la Fondation Sylvia Bongo Ondimba, ont institué ce mois d'octobre, pour le consacrer à la lutte contre les cancers féminins. » A-t-il expliqué.

Plusieurs autres activités sont prévues. L'une des plus importantes est l'imposant dispositif médical commis à la tâche afin de permettre à toutes les femmes de pouvoir se faire dépister dans les meilleures conditions possibles. Le tout est entièrement pris en charge par l'État gabonais. Trois sites dans l'unique département du Woleu à Oyem, avec d'abord l'hôpital Hansénien d'Ebeigne, le centre hospitalier régional d'Oyem, les installations du lycée privé catholique Monseigneur Jean-François-Xavier Ndong de Angone, et dans les autres départements ce sont les centres médicaux qui assurent le service.

Source : Radi Gabon Woleu Ntem

Dess Bombe 

Article du 3 octobre 2022 - 3:41pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !