Réseau routier : La patinoire de Pana.

Par Brandy MAMBOUNDOU / 13 mai 2021 / 0 commentaire(s)
Le calvaire des habitants de Pana à la montagne Ndjongo.

Une vidéo en passe de devenir virale sur les réseaux sociaux montre la « torture » que les habitants de Pana, le chef-lieu de la Lombo-Bouenguidi, dans la province de l’Ogooué-Lolo, subissent sur une route en latérite au centre-ville.

Les automobiles ont du mal à gravir la montagne Ndijongo, rongée par l’érosion et qui s’est lézardée. Il faut alors l’aide des populations, obligées de pousser les véhicules. C’est le « mahé-mahé », selon l’expression locale.

Dans la vidéo, on voit des gens en train de pousser un pick-up blanc tout-terrain. Mais le réalisateur prend le soin de signaler que c’est le second véhicule. Ils ont déjà déposé le premier sur la colline. L’exercice est une véritable torture. Un protagoniste emploie le mot dans la vidéo. Après l’effort, le réconfort ! Il est prévu un pot après avoir franchi la patinoire de Ndjongo.

Pana est la ville dont le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi, est l’élu. Mais le chef-lieu de la Lombo- Bouenguidi n’a pas le monopole des routes défoncées. Sur Mbigou et Mimongo, dans la province de la Ngounié, des vidéos ont aussi inondé les réseaux sociaux. Les axes Bifoun- Ndjolé, dans le Moyen-Ogooué, et Pegnoundou-Tchibanga, dans la Nyanga, ont également défrayé la chronique tout récemment.

Les économistes n’ont de cesse de dire que la route est un facteur de développement, que « la route du développement passe par le développement de la route ». Le Gabon va peut- être l’expérimenter avec l’ambitieux projet de la Transgabonaise, cette route longue d’environ 800 kilomètres entre Libreville et Franceville, en passant par la route dite économique.

En attendant, l’état de délabrement avancé des routes entre les villes et entre les provinces mérite une attention particulière de la part du ministère des Travaux publics.

 

Dess BOMBE

Article du 13 mai 2021 - 9:00am

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !