Gabon : L’exécutif lance la campagne de vaccination contre la Covid 19.

Par Dess BOMBE / 26 mar 2021 / 0 commentaire(s)
Le premier ministre du Gabon à reçu sa dose du vaccin.

Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, s’est fait vacciner pour montrer l’exemple et ainsi dissiper les doutes autour du vaccin. A sa suite, des membres du gouvernement, dont la Première ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, se sont rendus au Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL) pour se faire piquer. Le but est de convaincre la population de se faire vacciner, conformément à l’appel du chef de l’Etat dans son adresse à la nation lundi soir.

 

Après la réception du don de 100 000 doses du vaccin chinois Sinopharm, il y a deux semaines, le moment était venu pour les autorités gabonaises de passer à l’étape de la vaccination. Quoi de plus normal pour le président et son gouvernement que de se placer en tête de cordée. La Première ministre, le ministre de la Santé et celui de la Fonction publique ont emboîté le pas à Ali Bongo Ondimba.

Le plan national de vaccination est donc lancé au Gabon. Celui-ci sera orienté dans sa première phase vers le personnel soignant des secteurs civil, militaire et privé, soit 13 659 personnes, les forces de défense et de sécurité et les personnes dites à risque. Bien que la vaccination soit volontaire, elle est fortement recommandée par les autorités. D’où le slogan « Se vacciner, c’est protéger. Et protéger ceux qu’on aime » lancé par le gouvernement pour appeler à la responsabilité de chacun. Il faut souhaiter que cette invitation emporte l’adhésion du plus grand nombre.

Il est à noter que les personnes ayant eu une infection à la Covid 19 datant de moins de trois mois, celles souffrant des allergies aux vaccins, celles présentant des troubles de coagulation sanguine et les enfants de moins de 18 ans devraient en être dispensés.

 

Dess BOMBE

Article du 26 mars 2021 - 3:41pm

Nombre de Commentaires (0)

Faites un commentaire !